Culture
03 mai 2022 Par Claire Lanteigne
Keera Gallant (Photo : Gracieuseté)

Keera Gallant, 13 ans, de Baie-Egmont, représentera l’Île-du-Prince-Édouard au concours Jamais Trop Tôt du Festival international de la chanson de Granby. 

«C’est mon professeur de musique Chuck Arsenault, qui m’a suggéré de participer au concours dans la catégorie interprète», de dire la jeune fille, élève en 8e année à l’école Évangéline. Elle a réalisé un enregistrement vocal où elle interprétait Acadie de nos cœurs. C’était une vidéo de la voix seulement.

Keera est déjà bien connue dans la région puisqu’elle participe à des soupers-spectacles de Paul D. Gallant. Elle chante en s’accompagnant à la guitare et danse très bien la claquette. «Chuck m’a mis sur la sellette», dit-elle, «pour le concours il fallait que je chante sans m’accompagner à la guitare et je ne savais pas quoi faire avec mes mains». Ce sont des choses à apprendre. 

Elle n’a jamais fait de compétition auparavant.  «Il fallait qu’elle prenne confiance en elle», de dire sa mère Sandy, «et à 13 ans, elle est encore jeune.»  Elle aura 14 ans avant Granby puisque le concours s’adresse aux jeunes de 14 à 17 ans.

Chanter et jouer de la guitare, c’est une passion pour Keera, qui fait des spectacles en public depuis environ quatre ans. Et elle pratique beaucoup.  «Je suis bien contente d’avoir été choisie, dit-elle, en même temps je pensais que ça pourrait être oui ou non.»  Elle est certaine que son expérience à Granby lui permettra d’en apprendre plus sur les arts de la scène. Elle dit qu’elle fera de son mieux au cours de son séjour et sa mère, qui va l’accompagner, pourrait éventuellement devenir sa gérante. «Veut ou veut pas, c’est vrai», de dire Keera enriant.

Keera est le fille de Sandy et Rodney Gallant et elle a deux frères. Elle a baigné dans la musique depuis sa naissance autant du côté de sa mère que de son père. Du côté maternel, elle est de la descendance de Joe Bibienne et Paul D. Gallant est l’oncle de son père.  Les soirées musicales sont courantes dans la famille.

Jamais Trop Tôt

Jamais Trop Tôt offre une chance unique de participer à un projet original  dans lequel les élèves sont amenés à découvrir divers métiers reliés aux arts de la scène. Ils vivent de manière authentique une expérience professionnelle de scène devant un public, et ce, dans un contexte de processus créatif et artistique.

Keera sera à Granby du 17 au 22 août. Comme interprète elle participera, avec 24 jeunes interprètes canadiens, à la présentation du spectacle national qui aura lieu le 22 août prochain dans le cadre de la 54e édition du Festival international de la chanson de Granby. Les jeunes vont interpréter des chansons écrites par des classes d’élèves de la Francophonie canadienne mises en musique par d’anciens participants du Festival international de la chanson de Granby.

Jamais Trop Tôt résulte d’une collaboration entre le Réseau national des Galas de la chanson (RNGC), le Festival international de la chanson de Granby (FICG) et une quarantaine de collaborateurs à travers le Canada. C’est un moyen efficace et agréable d’allier les notions de français à la culture dans le but de préserver l’intérêt des jeunes envers la chanson francophone. 

 

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Culture