FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 23 mars 2020

- Par Georges Arsenault

La grippe espagnole a frappé l’Île-du-Prince -Édouard à la fin septembre 1918 et elle a durée environ six mois. De nombreux Insulaires l’ont contractée et plusieurs en sont mortes. Bon nombre des victimes étaient de jeunes gens.  La famille de Joseph (à Sylvain à Athanse) Bernard et de Sara Boisvert de Saint-Édouard (paroisse de Palmer Road) a été durement éprouvée. Trois de leurs enfants sont morts entre le 24 septembre et le 12 décembre 1918.

Le 26 février 2020

- Par Marcia Enman

L’année 2020 marque le 300e anniversaire de l’arrivée des premiers Français et Acadiens à l’Île-du-Prince-Édouard. Tout au long des Rendez-vous de la Francophonie, on invite les partenaires à souligner ce fait important pour toute la province.  On peut aussi dire que ce n’est pas seulement le 300e anniversaire de la présence française à l’Île-du-Prince-Édouard, mais encore plus c’est l’anniversaire de l’introduction de l’agriculture et de la pêche commerciale.      

Le 4 février 2020

Le comité historique Sœur-Antoinette-DesRoches lance le 5 février son sixième jeu-questionnaire annuel.  Ce jeu-questionnaire comprend dix questions avec un choix de réponses.  L’objectif principal de l’activité est de transmettre de l’information sur l’histoire et le patrimoine acadiens de l’Île-du-Prince-Édouard.  Le comité historique suggère que le jeu-questionnaire devienne une activité de groupe dans une salle de classe, en famille, lors d’un souper d’amis ou encore dans le cadre d’une réunion. 

Le 26 août 2019

Photo prise le jeudi 22 août à l’occasion de l’ouverture des premières boîtes des nouveaux Volume I - ARSENAULT qui venaient tout juste d’être livrés à l’auteur-généalogiste Jean Bernard. De gauche à droite : Marcel Jussaume, Cécile Gallant, le généalogiste Jean Bernard, Gordon Lavoie, J. Earle Arsenault, Louis Arsenault et Urbain Arsenault.  (Photo : Gracieuseté)

Le 1er novembre 2018
L’historien Ronnie-Gilles LeBlanc donnera une conférence intitulée «Les Acadiens de l’Île-Saint-Jean et les billets d’Acadie, 1755-1760» au Musée acadien de l’Île le dimanche 4 novembre, à 14 h.  Les billets en question sont des milliers de documents découverts récemment dans les Archives nationales de France et qui jettent un nouvel éclairage sur les Acadiens qui ont évité la Déportation en se réfugiant dans les camps de réfugiés aux rivières Miramichi et Ristigouche.  Parmi ces réfugiés, on compte les ancêtres de la plupart des Acadiens qui habitent actuellement l’Île-du-Prince-Édouard.

L'Île-du-Prince-Édouard en images