Sports
19 octobre 2021 Par Marcia Enman
Dominique Morency de la région Évangéline a participé à son premier semi-marathon et indique que ça ne sera pas son dernier.(Photo : Eric Morency)

Le marathon annuel de l’Île-du-Prince-Édouard, un événement de 2 jours de courses et de marche a eu lieu en fin de semaine dernière.   Pour le marathon de course de 42 km tout a commencé près de la plage de Brackley, dans le parc national de l’Î.-P.-É. le 17 octobre dernier pour se terminer à Province House à Charlottetown. 

Le parcours du marathon a été décrit comme comportant des collines et un itinéraire de marathon les plus pittoresques, en plus avec les belles couleurs de l’automne.

Le marathon de l’Î.-P.-É. a attiré des participants de l’Île et de l’extérieur, mais pas autant qu’en 2019.  En 2020, le marathon de l’Î.-P.-É. avait été annulé en raison de la pandémie de Covid-19.  Malgré la participation moins forte cette année, les intervenants de l’industrie touristique indiquent que les affaires se sont bien portées durant toute la fin de semaine.  En tout, il y a eu plus de 1 400 personnes inscrites. 

Un coureur d’Halifax, Dennis Mbelenzi a battu le record pour le marathon de l’Î.-P.-É. en terminant la course en 2 h 30 min 23 s.

Les participants avaient le choix de courir le plein marathon ou un semi-marathon. 

Le 17e marathon annuel de l’Île-du-Prince-Édouard, qui soutient l’Association canadienne pour la santé mentale est un qualificatif pour le marathon populaire de Boston.  En 2016, le marathon de l’Î.-P.-É. a été classé parmi les cinq meilleures épreuves de qualification pour la course de Boston.

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Sports