Éducation
08 janvier 2023 Par Jacinthe Laforest 

Délocalisés depuis Fiona au Village musical acadien, au Centre de récréation Évangéline et dans les dépendances de l’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Éavngéline, les élèves de l’École Évangéline ont présenté leur concert de Noël comme si de rien n’était, montrant une belle résilience.  La grande salle du Village musical acadien était remplie pour l’occasion.

Enseignante de musique depuis septembre, Josée Boudreau-Gallant est extrêmement fière de la manière dont tout s’est déroulé.  «J’avoue que ça n’a pas été facile, mais avec beaucoup d’appui, on a réussi.  Les élèves ont mis leur 100 %.  On a mis au point des numéros avec les instruments qu’on avait, car Fiona en avait endommagé beaucoup», affirme Josée Boudreau, à la toute fin du concert.  

Une chose que Fiona n’a pas enlevée aux élèves, c’est le plaisir de présenter ce concert, une tradition qui date de nombreuses décennies.  En maternelle, 1re et 2e année, les élèves ont présenté le magnifique chant : Je suis un enfant de paix.  Ils sont ensuite revenus avec L’enfant au tambour, interprété, au tambour, évidemment, et au xylophone.  

En 3e année, les élèves ont présenté la chanson Promenade en traîneau, en ajoutant des mouvements de percussion en frappant diverses parties de leur corps, dans une chorégraphie bien rodée et très divertissante à regarder.  

En 4e année, les élèves ont utilisé les boomophones (boomwhackers) pour interpréter Vive le vent.  C’est aussi cet instrument surprenant que les élèves de 5e année ont utilisé pour interpréter On vous souhaite un joyeux Noël.  Les élèves de la 6e année ont quant à eux interprété Sainte Nuit à la flûte à bec.  En 7e année, les élèves avaient préparé des petits groupes pour présenter plusieurs chansons : Aujourd’hui le roi des cieux, C’est Noël, C’est Noël dans mon petit village, Étoile de Noël, Peuple fidèle et Minuit chrétien.  

Et finalement, les élèves de 12e année ont préparé leur chanson traditionnelle, Les 12e années de Noël, en y ajoutant un petit sketch pour chaque année scolaire.  Le public a ri de bon cœur lorsque Jérome Gallant s’est mis à traverser la scène en tournoyant, comme s’il était poussé par les grands vents de Fiona.  

Au cours des récentes semaines, en préparation du concert, les élèves étaient invités à écrire leurs traditions préférées de Noël.  Ces informations précieuses ont aidé les maître et maîtresse de cérémonie, Briley Cameron et Alex Mitchell, à présenter les élèves tout en donnant du temps pour préparer la scène derrière le rideau.

4 EE 2à4 EE 3

4 EE 4

4 EE 5

4 EE 6

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Éducation