Éducation
22 novembre 2022 Par Jacinthe Laforest

À la Commission scolaire de langue française (CSLF) comme à la commission scolaire de la Direction des écoles publiques de langue anglaise, la participation aux élections récentes, bien qu’inégale, a permis d’élire, de réélire ou d’acclamer des commissaires.  À la CSLF, un commissaire sera nommé par la ministre, faute de candidat.

Les récentes élections scolaires n’ont pas soulevé les passions, mais au moins, du côté de la Direction des écoles publiques de langue anglaise, il y a eu des élections dans toutes les zones sauf une.  C’est tout le contraire à la Commission scolaire de langue française où une seule zone, celle de l’École Évangéline, a eu recours au vote pour choisir les deux commissaires, sur trois candidats.  Francine Bernard et Bonnie Gallant ont été réélues avec respectivement 60 et 52 votes, tandis que Mathieu Gallant a obtenu 48 votes.  Cela veut donc dire que 160 personnes ont voté. 

Les autres commissaires élus sont Tammy Shield (zone 2 ÉPC), Gilles Benoit (zone 3 ÉSM), Stéphane Blanchard (zone 4 ÉSA), Sarah Bernath et Bryan Burt (zone 5 ÉFB) et Lynne Faubert (zone 6 ÉLBC).

Les commissaires des zones 2 à 6 ont été élus par acclamation et en plus, dans la zone 3, celle de l’École-sur-Mer, un seul candidat s’est présenté alors qu’il y a deux postes.  «La ministre de l’Éducation et de l’Apprentissage continu va devoir nommer quelqu’un», confirme le directeur général de la CSLF, Gilles Arsenault. 

«Nous avons de nouveaux commissaires.  Nous allons faire de la formation pour tout le monde.  En plus, les commissaires nouvellement élus ou réélus seront assermentés à notre rencontre mensuelle du 22 novembre.  C’est aussi à ce moment-là que nous allons élire le nouveau comité exécutif», rappelle Gilles Arsenault.  (La Voix acadienne aura les résultats de cette rencontre dans son prochain numéro.) 

Du côté anglophone, seule la candidate dans la zone 1, Beverley Boulter a été élue par acclamation.  Dans la zone 2, deux candidats ont attiré moins de 200 électeurs et c’est Beckie Keezer qui l’a remporté.  Dans la zone 3, Rachel McCarthy l’a remporté sur ses deux opposants, avec ses 55 votes.  Dans la zone 4, la gagnante Jaclyn Massey a été déclarée gagnante avec 169 votes.  Ses six opposants ont récolté entre 103 et 25 votes.   Dans la zone 5, 10 candidats se disputaient les deux postes.  Amanda Blakeney a été élue avec 269 votes ainsi que Heather Mullen avec 445 votes.  Dans la zone 6, Wade Czank a été élu avec 77 votes sur trois opposants.  Dans la zone 7, Patty Van Diepen a remporté 109 votes pour lui garantir le siège sur ses trois rivaux. 

La ministre de l’Éducation et de l’Apprentissage continu, Natalie Jameson, a félicité tous les commissaires récemment élus.  «Ce gouvernement a promis de rétablir les commissaires élus et de donner aux Insulaires une voix dans notre système d’éducation.  Je suis reconnaissante pour tous les leaders engagés et inspirantsqui ont proposé leur candidature.  Les commissaires défendent les droits et intérêts des élèves ainsi que du personnel enseignant et scolaire.  Elles et ils fourniront une orientation stratégique, affecteront les ressources et soutiendront les élèves, les écoles et l’ensemble de la communauté.  Je suis persuadée que ces nouvelles et nouveaux commissaires de l’Île continueront à bien défendre notre extraordinaire système d’éducation», a déclaré la ministre le 16 novembre à propos du résultat des élections. 

Retour en arrière 

La Commission scolaire de langue française était la seule commission scolaire active à l’Île depuis au moins 2015.  En 2012, le gouvernement a fusionné les anciennes commissions scolaires de l’est et de l’ouest de la province et a placé la nouvelle organisation sous tutelle pendant trois ans, pour la remplacer en 2015 par la Direction des écoles publiques de langue anglaise, un organisme qui répond directement au ministère.  C’est en 2019 que le gouvernement de Dennis King a annoncé son intention de ramener des commissaires élus du côté anglophone. 

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Éducation