FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 10 décembre 2020

- Jacinthe Laforest

 

 

Trois écoles de La Commission scolaire de langue française et trois classes d’immersion française ont participé au Forum local du Français pour l’avenir, du 2 au 4 décembre dernier.  La journée d’ateliers était le 3 décembre.  

 

Le cours de français donné par Raquel Wells à l’École Pierre-Chiasson a eu droit à trois ateliers, dont un, celui sur l’improvisation, a été livré plus tôt dans la semaine.  Les deux autres ateliers portaient sur «Parole d’immersion avec Radio Radio», présenté par l’Association canadienne des professionnels de l’immersion et sur «Devenir page au Sénat du Canada».  

 

L’école secondaire Bluefield était elle aussi inscrite à trois ateliers : «Étudier la santé en français», donné par l’Université de Moncton «La francophonie et le bilinguisme», donné par l’Université Sainte-Anne et «l’Internet des objets», donné par le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick.  

 

L’École La-Belle-Cloche était inscrite à un atelier intitulé «Le “Jéoparodie” des langues officielles».  L’École Évangéline était inscrite à un atelier sur l’insécurité linguistique; l’école secondaire Colonel Gray a profité d’un atelier sur le journalisme offert par Laurent Rigaux, journaliste contributeur de La Voix acadienne.  L’École-sur-Mer (ÉSM) était inscrite à deux ateliers, un sur le programme d’échange du YMCA et un autre animé par la Fonction publique de l’Île sur l’exploration des personnalités selon la méthode Insight.  

 

Finalement, la classe de Fabienne Vialle de l’école Three Oaks à Summerside s’est intéressée aux professions en santé et aux opportunités qui se présentent aux personnes bilingues.  Sofia Campos et Naomi Williams sont toutes deux intéressées à des carrières en santé.  Avec leurs quelque 29 collègues de classe, elles ont découvert de nombreuses professions en santé auxquelles elles n’avaient pas pensé.  Cependant, ce n’était pas suffisant pour que Sofia Campos change d’avis.  Elle a toujours l’intention de se diriger vers la neurochirurgie.  L’atelier était offert par le Réseau Santé en français de l’Î.-P.-É.

 

L'Île-du-Prince-Édouard en images