Société
08 décembre 2020

Le 8 décembre 2020

- Marcia Enman

Johanna Venturini, directrice générale d’Actions Femmes Î.-P.-É. et représentante des femmes acadiennes et francophones de l’Île, était parmi ceux qui ont déposé une rose.  À la droite on voit Barb Ramsay, conseillère de la ville de Summerside qui a interprété la pièce musicale et Andy Lou Somers, l’organisatrice de l’événement.  Les paroles sur le monument sont en anglais sur ce côté et en français sur l’autre.

 

Chaque année, on se souvient durant des cérémonies, de la tuerie de la polytechnique de Montréal du 6 décembre 1989 et aussi des femmes et filles de partout dans le monde, qui vivent dans des situations de violence.

 

La Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes a été commémoré le vendredi 4 décembre au parc patrimonial Heather Moyse sur la rue Ottawa à Summerside.  Ce fut une belle cérémonie, même si le nombre des invités était limité en raison des restrictions de rassemblement dues à la pandémie du COVID-19. 

 

Un monument à la mémoire des femmes assassinées à l’Éco-le Polytechnique de Montréal le 6 décembre 1989 se trouve dans ce parc.  Le monument a été placé à cet endroit pour nous encourager à prendre le temps de réfléchir sur la violence contre les femmes à l’Î.-P.-É. et dans le monde, et pour penser à toutes les femmes et filles qui vivent quotidiennement avec la menace de la violence et pour se souvenir de celles qui ont été touchées par la violence. 

 

Une rose a été déposée pour chacune des 14 femmes qui ont perdu leur vie à l’École Polytechnique à Montréal, il y a 31 ans.  Une rose a aussi été déposée pour les femmes tuées à l’Île-du-Prince-Édouard et une dernière pour toutes les femmes et filles qui vivent dans la violence aujourd’hui.  Andy Lou Somers, la responsable de la cérémonie a fait la lecture des noms de chacune des femmes.

 

La cérémonie a été simple et empreinte de respect.  Une pièce musicale «Wind beneath my wings» de Bett Midler a été interprétée par la conseillère de la ville de Summerside, Barb Ramsay.

 

Norma McColeman, maire adjointe pour la ville de Summerside dépose une rose sur le monument.

 

Barb Ramsay a interprétée la pièce musicale pour la cérémonie.  (Photos : M.E.) 

 

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Société