Société
05 décembre 2020

Le 5 décembre 2020

Roxanne Carter-Thompson, conférencière, et Debbie Langston, présidente du Conseil consultatif sur la situation de la femme.

 

Cette année, les événements commémoratifs du 6 décembre vont se tenir via nos écrans d’ordinateur.  Pour assister à l’événement, il faut d’ores et déjà s’inscrire sur «Eventbrite» au lien :www.eventbrite.ca/e/montreal-massacre-memorial-service-tickets-129317079867.   

 

Assurez-vous de cocher la case «receive updates», pour être tenus au courant et surtout, pour recevoir le lien pour assister à la diffusion de la vidéo commémorative sur Zoom le dimanche 6 décembre à midi, heure locale.  Les billets sont nécessaires, mais tout à fait gratuits.  

 

Les commémorations du 6 décembre rappellent la tuerie de Polytechnique, en 1989, alors qu’un jeune homme qui accusait les femmes d’être la cause de ses défaites est entré dans l’établissement et s’est mis à tirer, visant les femmes, en en tuant 14 et en en blessant autant.  

 

À l’Île-du-Prince-Édouard, on utilise aussi cette journée pour rappeler que depuis 1989, 10 femmes ont été assassinées par des hommes qu’elles connaissaient, et que quelque 1 000 filles et femmes autochtones ont disparu ou ont été tuées au Canada entre 1980 et 2012.  

 

La vidéo mettra en vedette Debbie Langston, présidente du Conseil consultatif sur la situation de la femme, Julie Pellissier-Lush, poète autochtone qui fera une prière d’ouverture et quelques autres personnes, incluant Roxanne Carter-Thompson, qui sera la conférencière. Directrice générale de l’«Adventure Group», elle a mis en place de nombreux projets de prévention du crime, de promotion de la santé, de la littéracie, et des compétences parentales.  Elle a donné, au Holland College ainsi qu’à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, des cours reliés à la résolution de conflits et plusieurs autres.  Elle donne des conférences régulièrement sur le leadership, le respect, la diversité, la résolution de problème.  

 

Le programme musical mettra en vedette Jenn Grant, l’ensemble vocal Sirens ainsi que Todd MacLean.  (J.L.)

 

L’ensemble vocal Sirens.

 

Elder Julie Pellissier-Lush, poète autochtone, fera une prière d’ouverture

 

L’auteure-compositrice-interprète Jenn Grant.

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Société