Communauté
26 août 2021 Par Marcia Enman
Gilbert Arsenault accepte le prix de Jeune Acadien de l’année des mains de la présidente de l’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline, Jeanne Gallant.

Gilbert Arsenault est le récipiendaire 2021 du prix de Jeune Acadien de l’année.  Ce prix est normalement remis lors du spectacle de clôture de l’Exposition agricole et le Festival acdien de la région Évangéline, au début du mois de septembre, mais comme Gilbert sera déjà parti aux études à ce moment-là, la présentation a eu lieu lors de la Fête nationale de l’Acadie dans la région Évangéline le 15 août 2021.  

Gilbert Arsenault a été décrit comme une personne aimable, calme, toujours souriante et prête à aider.  «Cette jeune personne a des opinions bien réfléchies et bien analysées sur une foule de sujets qui le fascinent et il est capable de s’exprimer de façon très précise.  Tout ce que Gilbert dit est bien dit, et en peu de mots!», a indiqué la présidente de l’Exposition agricole et le Festival acadien, Jeanne Gallant qui a fait la présentation. 

«Il a joué au hockey pendant bien des années et a gagné des honneurs sportifs surtout comme meilleur défenseur.  Gilbert Arsenault a aussi participé, pendant plusieurs années, aux équipes de soccer et de badminton pendant son séjour à l’École Évangéline», a-t-elle ajouté.  

«Gilbert a toujours un grand goût d’apprendre et ses résultats académiques le démontrent bien.  Il a été nommé élève du mois à bien des reprises et reçu divers prix lors de sa dernière année à l’École Évangéline, lors du gala des étudiants, il a reçu le Prix du français, Prix de la culture, Distinction d’honneur, mérite académique et Étudiant de l’année», ajoute la présidente Jeanne Gallant. 

«Gilbert Arsenault, diplômé de l’École Évangéline en juin 2021, a reçu la Médaille académique de bronze du gouverneur général du Canada avec une moyenne globale de 97,3 % en 11e et 12e années.  Dans quelques semaines, il ira étudier à l’Université de McGill à Montréal dans le domaine des sciences physiques et mathématiques», conclut Jeanne Gallant. 

Gilbert a démontré ses qualités de leader en occupant plusieurs postes lors de sa vie au secondaire à l’École Évangéline en plus d’être volontaire du Club de devoirs pendant plusieurs années.  Le récipiendaire a aussi participé au programme «Faut que ça grouille» du RDÉE ÎPÉ. 

C’est à l’âge de 10 ans qu’il commence à jouer du violon dans le cadre de ses cours de musique à l’École Évangéline avec son enseignant, M. Chuck Arsenault.  Au cours des années, il a suivi des cours de violon avec Pascal Miousse du groupe Vishtèn ainsi qu’avec Louise Arsenault de l’ancien groupe Barachois.  En 2017, à l’âge de 12 ans, Il a gagné des prix au Concours de talent Acazing, entre autres le Prix du public.  

Alors en 7e année, Gilbert est devenu membre fondateur du trio Paloudes.  De 2016 à 2020, ce groupe musical a joué de la musique traditionnelle d’un bout à l’autre de la province.  Lors des Jeux de l’Acadie, dans le volet culturel (La Voix des groupes), Paloudes a remporté la médaille d’argent en 2016 ainsi qu’en 2017.  Enfin, au Gala des entrepreneurs de 2019, ce groupe a remporté le prix pour Jeunes entreprenants de l’année. 

En décembre 2020, avec sept autres élèves de la spécialisation Art et Culture, il a participé à l’enregistrement du disque «Des vieilles nouvelles».  

Cet été, en plus de son travail au «College of Piping», il fait aussi partie de la pièce de théâtre «Les filles de la factrie» à Mont-Carmel et chaque samedi après-midi au Village musical acadien dans le cadre du spectacle jeunesse. Il est aussi employé du CSCÉ.  

Gilbert est le fils de Ronald et Ruth Arsenault, du Cap-Egmont.  

 

Gilbert Arsenault reçoit les félicitations de la lieutenante-gouverneure, Antoinette Perry qui était présente lors de la remise de cette reconnaissance.  (Photos : Marcia Enman)

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Communauté