Communauté
14 août 2021 Par Marcia Enman
Loretta DesRoches, sa fille Joyce Deveaux et son fils Bill Arsenault.  Son autre fils Paul qui vit en Ontario n’était pas présent. (Photos : M.E.) 

Loretta DesRoches a célébré son 100e anniversaire de naissance, entourée de sa famille et beaucoup d’amis, le samedi 7 août dernier à la Légion royale canadienne de Wellington.  Un après-midi porte ouverte était organisé en son honneur.  

Loretta est née le 6 août 1921 à William (Willy) Maddix et Exéline de la région Évangéline.  «J’étais la favorite à mon père, puisque j’étais petite, et je suis encore petite», indique la centenaire.  Sa mère Exéline a vécu jusqu’à l’âge de 104 ans.

Loretta est mère de trois enfants, Joyce, Bill et Paul.  Elle a 7 petits-enfants et 7 arrière-petits-enfants.  Loretta a marié Pierre (Agappe) Arsenault et c’est avec lui qu’elle a eu ses enfants.  Le couple a vécu à Toronto en Ontario pour le travail pour pendant des années, mais revenait souvent en visite pour les vacances.

Dans les années 80, son mari, Pierre, est décédé, et Loretta est devenue veuve.  C’est à ce temps qu’elle a commencé à fréquenter le Club-50 à Abram-Village pour aller danser.  C’est là qu’elle a rencontré Ned DesRoches aussi veuf, qu’elle épouse en 1988.  

Ned DesRoches, le vétéran de la Deuxième Guerre mondiale est décédé il y a seulement quelques années.  Loretta et Ned habitaient, en ce temps, le village d’Urbainville et on les voyait toujours ensemble.  Loretta a, par la suite, déménagé au foyer Le Chez-Nous à Wellington jusqu’au temps du feu qui a détruit l’intérieur de la bâtisse.  Aujourd’hui, elle habite dans un foyer de soins communautaires à Tignish en attendant de revenir au Chez-Nous, espérons, dans les prochaines semaines.

Sa vue n’étant pas aussi bonne qu’à l’habitude, elle fait encore des mots croisés, même si elle regrette beau-coup de ne plus jouer aux cartes. 

Sa petite fille Dawn raconte : «Mémé n’avait jamais conduit une auto, alors dans les années 50, sa sœur Antoinette (Bernard) a essayé de lui apprendre à conduire.  Tel qu’Antoinette le racontait, cela n’a simplement pas fonctionné». 

Loretta a encore une très bonne mémoire et est capable de partager beaucoup de souvenirs avec ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, qu’elle aime beaucoup et c’était très évident, lors de la fête, que c’était réciproque.

Loretta DesRoches a été célébrée en grand pour son 100e anniversaire de naissance.

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Communauté