FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 23 octobre 2020

- Par Marcia Enman

Les membres du Club Richelieu 2019-2020. Rangée arrière : Théodore Thériault, Alfred Arsenault, Ricky Hitchcock, président sortant, Vallier Ouellette, Claude Blaquière et Marcel Bernard.  Au centre assis : Paul D. Gallant élu secrétaire, Dr. Pierre Brunet, Alcide Bernard et Gabriel Arsenault. En avant on voit Jeannette Gallant, élue trésorière, Paul Cyr, élu président et Giselle Bernard, vice-présidente.  Absent de la photo : Francine Arsenault, Guy Labonté, Alice Arsenault et Urbain Poirier.  (Photo : Gracieuseté)

 

Même si le Club Richelieu n’a pas été capable de réaliser sa principale collecte de fonds en mai dernier, les membres du Club restent actifs.  Ils continuent à se rencontrer et à travailler sur des projets, malgré la pandémie.

 

Le mercredi 14 octobre, les membres du Club Richelieu Évangéline ont tenu leur assemblée générale annuelle à Abram-Village.  Paul Cyr a été élu président, tandis que Giselle Bernard a été élue vice-présidente, Jeannette Gallant, trésorière et Paul D. Gallant, secrétaire de l’organisme.

 

Le président sortant Ricky Hitchcock, dans son rapport, signale que la principale collecte de fonds du souper-loterie annuel qui était prévu pour le mois de mai 2020 à dû être annulée à cause de la pandémie et des restrictions qui ont été mises en place.    

 

Chaque année, le Club Richelieu aide des groupes jeunesse dans le cadre de divers projets.  S’engager dans la fraternité pour la jeunesse francophone est leur but.  Pour l’année 2019-2020, il avait été décidé de venir en aide aux Jeux de l’Acadie et au Village des Sources, mais malheureusement les activités n’ont pas eu lieu pour ces deux groupes.

 

Pour alléger les tâches des membres, le Club Richelieu Évangéline a créé des sous-comités : Œuvres et finance, Communications, Souper-rencontres et Souper-loterie.  Dans les activités de la dernière année, on compte l’achat de polos pour les nouveaux membres et les membres actuels du Club. 

 

À noter que les chemises ont été payées par les membres et non pas à même les collectes de fonds pour les projets jeunesse.  «Pour ce qui est des soupers rencontres, on a dû les arrêter aux alentours de la mi-mars, mais au mois d’avril, nous avons réussi une rencontre virtuelle zoom et on a eu un souper rencontre en septembre», souligne Paul Cyr, nouvellement élu à la présidence.  «Nous espérons reprendre nos activités et poursuivre nos plans pour le prochain souper loterie annuel en 2021».

 

Il y a des projets qui ont quand même avancé dans la dernière année, l’un d’entre eux est un guide d’opération pour l’organisme.  «Ce travail avance bien», indique le président.

 

Il existe dans le cadre de l’organisation un fonds de fiducie.  En partenariat avec la Caisse populaire Évangéline Central et l’École Évangéline, ce fonds permet d’offrir une bourse étudiante.  Cette année (2020) la bourse a été remise à Emily McIsaac de l’École Évangéline.

 

«On vit un peu à l’instant dans l’incertitude face à la pandémie et on espère être en mesure d’aller de l’avant dans les planifications de nos activités», conclut Paul Cyr.

 

S’il y a des groupes jeunesse qui désirent effectuer une demande au Club Richelieu pour de l’aide, vous devez remplir un formulaire.  Pour y accéder, communiquez avec le président du Club Richelieu Évangéline, Paul Cyr, par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou avec Paul D. Gallant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. 

L'Île-du-Prince-Édouard en images