FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 11 août 2020

- Par Jacinthe Laforest

 

Jacques Arsenault et Sylvie Toupin de Mont-Carmel ont tout perdu dans l’incendie de leur maison le matin du 6 aoûtdernier.  C’est grâce à leur fille, Zoé, agent de bord pour une compagnie aérienne revenue à la maison au début de la pandémie, que leur vie a été sauvée, car elle a pu donner l’alerte juste à temps.

 

Depuis deux ans, Sylvie Toupin combat un cancer et cette nouvelle catastrophe ne fait que s’ajouter à la situation. 

 

En soutien à sa partenaire Zoé, William Duong a créé une page sur Internet pour récolter de quoi aider la famille dans le besoin.  Un objectif de 30 000 $ a été fixé et en date du lundi 10 août au matin, presque 28 000 $ avait été récolté. 

 

Voici ce que dit William pour décrire la famille, autant en français qu’en anglais : «Au début de la pandémie, Zoé a quitté l’Ontario pour retourner chez sa famille à l’Île-du-Prince-Édouard dans le but de contribuer aux soins de sa mère qui lutte contre le cancer depuis 2 ans.  Ensemble, ils ont survécu à la pandémie.  Le matin du 6 août, leur maison a été dévastée par un incendie soudain.  Ils ont tout perdu, sauf leur vie. 

 

Déjà confrontés à l’énorme stress émotionnel et financier de la lutte de Sylvie contre le cancer, ainsi qu’à la pandémie, ils doivent maintenant faire face à la réalité que leur maison et tout ce qu’elle contenait sont désormais perdus.  Malheureusement, il n’y a aucune assurance pour les aider à se rétablir. 

 

On ne peut remplacer les souvenirs, les instruments de musique transmis de génération en génération ou les précieuses photos de famille.  Cependant, nous pouvons aider à alléger leur fardeau en aidant à subvenir à leurs besoins de base tels que de nouveaux vêtements et de la nourriture, ou même en éco-nomisant pour une nouvelle maison. 

 

Jacques, Sylvie, Alex et Zoé ont fait preuve pour moi d’une gentillesse, d’une compassion et d’un soutien absolus dans mes moments de besoin, et je vous demande humblement de m’aider à leur montrer la même chose.  En reconnaissant que le monde est confronté à de nombreuses difficultés en ce moment, leur famille et moi sommes extrêmement reconnaissants de tous dons possibles et du partage de cette campagne».

 

Le vendredi 7 août, Zoé a posté un message de remerciement à tous ceux qui répondaient généreusement à l’appel de William. 

 

«C’est difficile à croire.  Il y a seulement 24 heures, nous regardions une série populaire sur Netflix en nous préparant à aller dormir et en prenant une dernière bouchée du gâteau que nous avions fait cuire dans la journée.  C’est fou, mais pendant que la maison brulait, je pensais à ce gâteau resté au réfrigérateur».

 

«Nous n’avons plus de maison, mais nous avons des gens qui nous aident.  Je ne peux exprimer en mots, la reconnaissance qui m’habite pour la générosité et la gentillesse qui nous ont été témoignés.  Aucun autre mot que Merci».

 

Grâce à La Croix rouge, la famille a pu être temporairement logée à l’hôtel pour traverser les premières journées. 

 

Pour ceux qui se demandent s’ils peuvent contribuer, d’une manière ou d’une autre, à les aider, un compte a été ouvert à la Caisse populaire Évangéline-Central à Wellington.  Vous pouvez contribuer directement à la Caisse au compte «Famille Arsenault Toupin», ou envoyer un e-transfert à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. 

L'Île-du-Prince-Édouard en images