FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 15 janvier 2020

- Par Jacinthe Laforest

L’équipe de hockey locale «Tornadoes» s’est engagée dans la Coupe des bonnes actions Chevrolet 2020 pour avoir la chance de gagner 100 000 $ envers une œuvre de son choix. 

 

«Je pense que 24 heures après l’incendie, on avait déjà monté notre comité pour participer à Hockeyville et avoir la chance de gagner 250 000 $ pour la reconstruction.  En 2017, O’Leary avait gagné un prix et les membres du comité d’O’Leary nous ont aidés à monter notre projet», a indiqué Rachel Noye, membre du comité pour Tyne Valley. 

 

L’espoir de tous est que la collectivité sera parmi les quatre finalistes au terme de la première ronde de votes en ligne, qui se termine le 9 février, et que les votes seront encore plus nombreux pour la seconde ronde. 

 

Jeff Noye, maire de Tyne Valley, est heureux de voir que les gens ont répondu très nombreux au lancement de la campagne de Hockeyville Canada.  Le samedi 11 janvier, dans le stationnement de l’aréna dévasté, juste à côté de la caserne des pompiers, un grand rassemblement a réuni pas moins de 1 000 personnes, selon certaines estimations. 

 

«Avant l’incendie, nous avions reçu 1 million de dollars pour refaire le plancher de notre aréna.  Évidemment, les plans ont changé.  Nous aurons besoin de 7 à 8 millions de dollars pour reconstruire.  J’imagine que durant la prochaine année, nous serons très occupés à rassembler le financement nécessaire», dit Jeff Noye. 

 

Cédric Gallant, gérant de la glace à Tyne Valley depuis quatre mois, n’aime vraiment pas les incendies.  Il était le gérant de l’aréna d’Abram-Village lorsque cette dernière avait été détruite par les flammes en avril 2010. 

 

«À la fin de la journée, je sais que ça va être OK.  Un aréna, c’est le cœur d’une communauté.  L’hiver, les enfants passent leur temps ici.  C’est le hockey, le patin, les tournois.  C’est aussi l’exercice, le social.  Au moins, ici, les enfants laissent les jeux vidéo de côté.  Et les parents en profitent pour se réunir et prendre un café.  Et l’été, c’est aussi une partie importante d’une communauté.  Ça va être un grand hiver ici», dit Cédric Gallant. 

 

Jared Colwill, président de l’Association du hockey mineur de Tyne Valley, est reconnaissant envers l’ensemble de la communauté du hockey de l’Île-du-Prince-Édouard.  «En quelques heures, les autres associations se sont manifestées pour nous trouver du temps de glace.  Nos 12 équipes de hockey mineur jouent dans cinq ou six arénas des environs.  Pour faire de la place à nos équipes, il leur a fallu modifier leurs horaires, en plein milieu de la saison du hockey.  Le hockey, c’est une grande famille très solidaire à l’Île-du-Prince-Édouard», dit le président du hockey mineur de Tyne Valley. 

 

Le président de l’Association du hockey mineur de Tyne Valley, Jared Colwill, est reconnaissant à la grande famille du hockey de l‘Île-du-Prince-Édouard pour avoir trouvé du temps de glace aux quelques 12 équipes membres de son association. 

 

Comme pour confirmer cette affirmation, des hockeyeurs de Souris, de Charlottetown et de plusieurs autres communautés ont rempli des autobus pour être sur place et montrer leur appui. 

 

De plus, l’équipe de hockey locale, «Tornadoes» s’est engagée dans un concours pour avoir la chance de gagner 100 000 $ envers une œuvre de son choix.  Il s’agit de la Coupe des bonnes actions Chevrolet 2020. 

 

La Coupe des bonnes actions Chevrolet cherche à inspirer les jeunes Canadiens à faire le bien en transformant les valeurs positives apprises au hockey en bonnes actions au sein de leurs communautés.  Aux côtés de Hockey Canada, le but de Chevrolet est de développer les joueurs de hockey sur la patinoire comme à l’extérieur de celle-ci.

 

Pour participer à la Coupe des bonnes actions Chevrolet, une équipe de niveau peewee doit déterminer une bonne action.

 

Contacter le concessionnaire Chevrolet local pour obtenir de l’aide, puis fixer une journée pour faire la bonne action.  Cette dernière devra être filmée et une vidéo d’une minute servira à participer au concours. 

 

Les causes de l’incendie qui a détruit le centre sportif de Tyne Valley n’ont pas encore été déterminées.

 

Cédric Gallant, gérant de la glace de l’aréna de Tyne Valley.

 

Rachel Noye, membre du comité Kraft Hockeyville pour Tyne Valley.

 

Les gens sont venus en famille appuyer la cause de Hockeyville pour l’aréna qui a été détruite par un incendie.  (Photos : Jacinthe Laforest) 

 

L’aréna de Tyne Valley suite à l’incendie du 29 décembre dernier.

L'Île-du-Prince-Édouard en images