FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 28 août 2019

 - Par Jacinthe Laforest

La messe a été célébrée le dimanche 18 août sous la tente au Lieu historique national Skmaqn-Port-la-Joye-Fort Amherst par le père Eddie Cormier.  La musique a été fournie par le duo mère et fils Angèle Haché Rix et Ryan Rix.

 

La Rencontre des Haché-Gallant a eu lieu les 17 et 18 août derniers, sur le terrain du Lieu historique national Skmaqn–Port-la-Joye–Fort Amherst, c’est-à-dire l’emplacement du tout premier établissement acadien permanent de l’île Saint-Jean, en 1720.

 

Le comité organisateur de la Rencontre des Haché-Gallant d’Amérique est ravi du déroulement des activités étendues sur deux jours.  «Nous avons eu environ 300 personnes, mais ça pourrait changer, car nous n’avons pas encore fait le compte final», dit Ernest Gallant, membre du comité organisateur, quelques jours après la fin de la réunion. 

 

«Je suis encore en train de me remettre.  Il fallait courir partout.  J’ai pu m’asseoir un peu dimanche après midi pour écouter le concert de Lennie Gallant.  C’était merveilleux», a ajouté Ernest Gallant qui, ayant fait sa généalogie, peut affirmer qu’il descend de trois des enfants de Michel Haché dit Gallant. 

 

Selon lui, en théorie, une seule personne peut trouver quelque part dans sa généalogie 11 des 12 enfants Haché-Gallant.  «J’ai rencontré une dame qui descendait de six des enfants Haché-Gallant.  Les gens sont venus en assez grand nombre pour tenter de faire leur généalogie, mais la plupart n’avaient pas même commencé.  Il faut au moins trois ou quatre générations pour commencer et s’orienter dans la bonne voie.  Mais on a pu aider des gens à démarrer leur généalogie.  C’est très intéressant», dit M. Gallant qui a quant à lui rencontré des gens de la Louisiane, et de plusieurs régions du Québec.    

 

Les activités du samedi 17 août ont eu lieu à Skmaqn–Port-la-Joye–Fort Amherst avant de se transporter en soirée au Carrefour de l’Isle-Saint-Jean pour le banquet et le spectacle musical, coordonné par Christian Gallant.  Le dimanche, les activités se sont poursuivies sur le sol des ancêtres et c’est là, notamment, que la messe a été célébrée par le père Eddie Cormier, avec la musique d’Angèle Haché Rix et de son fils Ryan Rix.  De nombreux commentaires élogieux ont été postés sur la page Facebook de l’événement.  Entre autres, celui de Robert Gallant (en anglais) : «Quelle belle messe bilingue ce matin sous la grande tente.  Les musiciens et chanteurs, mère et fils, étaient incroyables», a indiqué ce participant. 

 

La Rencontre est finie, mais la page Facebook continue de permettre aux gens de se connecter.  «Je vais mettre un message sur notre page pour dire aux gens qui veulent de l’aide pour la généalogie qu’on peut les aider, une fois qu’ils ont quelques générations», a ajouté Ernest Gallant. 

 

Michel Boudreau a donné plusieurs conférences sur la famille Haché-Gallant, vêtu d’un costume d’occasion.  (Photos : Gracieuseté) 

 

Trois ans de travail

 

Le comité d’une douzaine de personnes présidé par Tilmon Gallant a travaillé pendant près de trois ans pour organiser cette réunion.  Peu importe, cependant, le montant de préparation à l’avance, des imprévus surviennent.  «Nous avions environ 160 personnes inscrites avant le début de la réunion.  Toutes les personnes locales sont quant à elles arrivées le matin et se sont inscrites sur place.  On a eu beaucoup de difficultés à convaincre les gens de s’inscrire à l’avance.  Pour nous, ça a compliqué la planification, mais on est content d’avoir eu autant de gens», a précisé Ernest Gallant. 

 

Selon ce dernier, c’était un plaisir de travailler avec les gens de Parcs Canada, qui sont responsables de la gestion du lieu historique national Skmaqn–Port-la-Joye–Fort Amherst.  «Ils nous ont beaucoup aidés.  Ils ont mis des gens à notre disposition.  Nous avions fait une réunion des Gallant en 2004, au même endroit, et là aussi, ils étaient extraordinaires. 

 

Les tentes et chapiteaux sur le terrain permettaient à la fois de se protéger du soleil et de la pluie, qui est d’ailleurs tombée le dimanche durant l’après-midi.  La pluie a fini 10 minutes seulement avant le début du spectacle de Lennie Gallant et Ernest croit qu’il y aurait eu plus de monde que les quelque 200 personnes présentes, s’il avait fait beau temps. 

 

Tilmon Gallant (à droite) a présenté un certificat de reconnaissance à Lennie Gallant, un membre célèbre de la grande famille Haché-Gallant.

 

En soirée, après le banquet d’honneur, plusieurs artistes ayant Gallant comme patronyme, ou du moins ayant des liens de parenté avec les Haché-Gallant, ont présenté de belles chansons et de belles pièces musicales.  De gauche à droite, Gary Gallant, Marcella Richard, Brennen Gallant et Adrienne Gallant.  (Photos : Jacinthe Laforest) 

L'Île-du-Prince-Édouard en images