FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 22 août 2019

- Par Ericka Muzzo 

Les passants ont pu admirer l'artiste Norah Pendergast à l'œuvre. Sa toile sera affichée au Carrefour en souvenir du CMA 2019 et de la fête nationale de l'Acadie, un moment de réunion. 

 

En vue de laisser un héritage concret du CMA 2019 à l’Île, pour les générations futures, le Carrefour de l’Isle-Saint-Jean a mis sur pied un projet artistique collectif qui ornera bientôt l’un des murs extérieurs de l’établissement.  À la fête du 15 août, les artistes en herbe ont pu mettre leur talent à exécution pour y participer, sous la forme de petites toiles aux couleurs de l’Acadie.

 

«À l’origine, on voulait faire une œuvre d’art extérieure, mais c’était compliqué avec la mairie, donc on s’est dit qu’on créerait plutôt quelque chose qui resterait au Carrefour, et que les gens pourraient voir tous les jours.  L’idée, c’est d’avoir une œuvre d’une artiste, et aussi d’inclure la communauté. Donc Nora Pendergast fera une grande toile et tous ceux qui veulent participer peuvent peindre de petites toiles qu’on mettra autour du grand tableau», résume la coordonnatrice du projet, Emma Billaux.


Papillons aux couleurs de l’Acadie, renards de toutes formes, drapeaux ornés de l’étoile jaune brillante : la créativité était au rendez-vous jeudi dernier, au kiosque du Carrefour de l’Isle-Saint-Jean, au centre-ville de Charlottetown.


En plus de peindre des petites toiles, les passants ont pu admirer l’artiste Nora Pendergast à l’œuvre.  Originaire de l’Î.-P.-É., et peintre autodidacte depuis 10 ans, ses œuvres ont été à l’honneur dans plusieurs expositions.  Celle-ci présente toutefois un défi particulier pour l’artiste.


«La conceptualisation de cette toile a été un vrai défi, parce que je savais qu’il y aurait plusieurs autres œuvres autour, illustrant déjà des symboles de l’Acadie.  J’ai donc décidé de peindre une scène publique, qui a lieu dans un théâtre. C’est un lieu de réunion, de célébration de la culture, et on sait que les Acadiens aiment beaucoup les spectacles!» raconte Nora Pendergast.


Bien qu’intimidée d’œuvrer devant autant de passants, elle apprécie toutefois de pouvoir entrer en contact avec les amateurs.  «J’aime l’aspect social! C’est aussi une bonne façon d’encourager les enfants à faire de l’art, et une bonne influence pour eux de voir des artistes», estime-t-elle. 

 

Un projet de communauté


Enseignante de français à la Kinkora Regional High School durant l’année, l’artiste a vu dans ce projet une idée parfaite pour combler ses vacances et continuer à s’investir dans la communauté acadienne et francophone.  «Avec ce projet, on veut donner une voix à chaque personne. C’est un honneur pour moi de pouvoir y participer», assure la peintre.


Le Carrefour a notamment donné des toiles à toutes les associations francophones locales, ainsi qu’à plusieurs figures politiques.  Le maire de Charlottetown, Phillip Brown, et la lieutenante-gouverneure Antoinette Perry ont notamment accepté de se prêter au jeu. «Quand on a donné le kit de peinture au premier ministre, Dennis King, il a dit “Vous n’avez pas peur?” J’ai dit non, donc il l’a pris, et on attend de voir le résultat!» s’exclame Emma Billaux.


Les participants ont jusqu’au 24 août pour remettre leur création au Carrefour.  L’œuvre sera installée entre le 26 et le 30 septembre, à temps pour la rentrée scolaire.  «On installera aussi une plaque commémorative pour rappeler l’origine du projet, dans le cadre du Congrès mondial acadien et du 15 août de cette année», enchaîne Emma Billaux.  L’endroit choisi est le mur extérieur du Carrefour, au niveau du théâtre, afin que tous puissent en profiter.


«On aimerait que les jeunes se souviennent que le CMA est venu ici, que les gens s’approprient l’Acadie et qu’ils en soient fiers! C’est vrai que Charlottetown c’est beaucoup d’expatriés, je ne suis pas Acadienne, mais c’est quelque chose qui me tient à cœur.  On veut que tout le monde puisse illustrer son regard sur l’Acadie d’aujourd’hui», conclut la coordonnatrice du projet, qui a été élaboré par l’ensemble de l’équipe du Carrefour. 

 

Les maquillages ont été très populaires auprès des enfants lors de la fête du 15 août à Charlottetown.(Photos: E.M.)

L'Île-du-Prince-Édouard en images