FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 23 juillet 2019

- Par Ericka Muzzo

Famille et amis se sont réunis à l'église Notre-Dame-du-Mont-Carmel pour honorer la mémoire de la défunte. La cérémonie, orchestrée par les pompiers de Wellington, a mis en valeur les passions de Janice Arsenault : la musique, la moto, et rendre service à sa communauté.

 

Les proches de feu Janice Arsenault se sont rassemblés le vendredi 19 juillet dernier pour souligner sa mémoire lors de funérailles officielles.  Les pompiers de l’Î.-P.-É. ont orchestré cette cérémonie en l’honneur de celle qui a servi comme pompier volontaire à Umatilla, en Oregon. Janice Arsenault est décédée le 17 juin dernier des suites d’un accident de bateau.

L’urne a été rapatriée à Saint-Chrysostome, région natale de Janice Arsenault, qui était âgée de 44 ans.  Une longue procession s’est rendue du salon funéraire à l’église de Mont-Carmel. Le camion de pompier était suivi de multiples autos, ainsi que de nombreuses motos, comme c’était l’une des activités préférées de Janice Arsenault.  C’était également une grande amatrice de musique, qui pratiquait entre autres le chant et le violon.


«Janice était une membre passionnée de la communauté.  Elle était pompière volontaire au service d’incendie rural d’Umatilla, où elle était pompière forestière de type 2, technicienne d’urgence médicale de base et conductrice.  De plus, Janice faisait régulièrement du bénévolat pour diverses activités de bienfaisance dans la communauté et était toujours prête à donner un coup de main avec un grand sourire sur son visage», peut-on lire dans la notice du salon funéraire Évangéline.


«Janice travaillait à temps plein comme spécialiste de bureau au Blue Mountain Community College, où elle était connue pour pouvoir garder le moral et motiver les étudiants.  Pendant son temps libre, elle aimait conduire sa moto Harley Davidson, chanter, jouer du violon et avoir du plaisir avec sa famille et ses amis. Janice donnait toujours son 110 % à tout ce qu’elle faisait.  Son amour pour les autres était aussi grand que sa personnalité», enchaîne le texte.


Une célébration de la vie de Janice Arsenault a eu lieu au Village musical acadien.  Née de feu Gavin et Irene Arsenault de Saint-Raphaël, elle laisse dans le deuil ses quatre enfants, Kelsie Arsenault (Joel Riley), Haley Dudley, Canion Dudley et Christopher Remakel, ses frères et sœurs Daniel, Paulette (Daren Dufloth), Richard et Colette (René Arsenault) ainsi que de nombreux oncles, tantes et cousins. 

 

De nombreux proches de Janice Arsenault et de sa famille lui ont rendu un dernier hommage lors de l'émouvante cérémonie.

 

Générosité de la communauté


Une levée de fonds de type «GoFundMe» a été mise sur pied pour supporter la famille et aider à payer les frais funéraires.  Elle a permis de récolter un total de 6 280 $, sur un objectif de 6 000 $.
Plusieurs donateurs ont également laissé un petit message sur la page de la collecte de fonds.  «Je suis de tout cœur avec sa famille, la famille de feu et ses proches. J’étais volontaire pour Hermiston.  Je salue cette sœur extraordinaire, qui incarnait tout ce qu’un pompier ambulancier devrait être. Toutes mes condoléances», indique Tracia Nunnally.


D’autres rappellent aussi des souvenirs qu’ils ont avec Janice Arsenault.  «Je me souviens d’avoir chanté avec elle. Je me souviens de ses câlins chaleureux et de ses bras d’accueil qui “ne connaissaient pas d’étrangers”.  Je me souviens de son rire et de son sens de l’humour hilarant qui rebondissait avec le mien. […] Et je me souviens qu’elle a toujours été gentille, aimante, joviale et courageuse.  J’adorais son cran! Repose en paix, mon amie. Je sais que tu as tes ailes», écrit aussi Stacey Payne.


«Je ne connaissais pas très bien Janice à l’âge adulte, mais je me souviens d’elle quand j’étais jeune et je m’ennuyais un jour.  Je n’avais personne avec qui jouer et elle est sortie et a sauté sur le trampoline avec moi. Je n’oublierai jamais ce souvenir et je l’ai toujours aimée depuis le moment où je l’ai rencontrée.  Sa famille est étonnante, et elle mérite un beau service pour célébrer sa vie», se rappelle pour sa part Brittany Baalam.


Plusieurs membres de la communauté ont participé à la cérémonie en jouant de leur instrument en mémoire de Janice Arsenault. 

 

Janice Arsenault. (Photo : Gracieuseté du Service de pompiers d'Umatilla)

 

L'urne était entourée d'objets représentatifs de la défunte, comme un casque de pompier. La cérémonie très solennelle était orchestrée par le service de pompiers de Wellington.

 

Une longue procession de véhicules automobiles a accompagné l'urne, du salon funéraire Évangéline à l'église de Mont-Carmel. (Photos: E.M.)

L'Île-du-Prince-Édouard en images