FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 22 mai 2019

- Par Jacinthe Laforest

Tilmon Gallant, président du comité organisateur de la rencontre des Haché-Gallant qui aura lieu les 17 et 18 août au lieu historique national Skmaqn–Port-la-Joye–Fort-Amherst.  (Photo : J.L.)

 

«Chaque fois que j’ouvre le site Web du Congrès mondial acadien et que je vois le nombre de jours avant l’événement diminuer, ça me préoccupe, je trouve que les inscriptions à notre grande rencontre tardent à entrer», dit Tilmon Gallant. 

 

Président du comité organisateur de cette grande rencontre des Haché-Gallant qui aura lieu les 17 et 18 août prochains au Lieu historique national Skmaqn–Port-la-Joye–Fort-Amherst, Tilmon Gallant sait bien que les gens ont tendance à s’inscrire à la dernière minute.  «Nous allons avoir des kiosques d’inscription sur le site à l’arrivée pour les inscriptions de dernière minute, mais ça nous rendrait un grand service, à nous les urs, si les gens pouvaient s’inscrire le plus rapidement possible», invite Tilmon Gallant. 

 

La meilleure façon de s’inscrire est de passer par le site Web du Congrès mondial acadien.  «On peut payer l’inscription par carte de crédit et c’est maintenant sécurisé.  Mais nous savons que tout le monde n’est pas à l’aise avec cette façon de fonctionner.  Nous avons donc décidé d’accepter les chèques pour les gens qui préfèrent procéder ainsi et d’inscrire nous-même les informations sur le site Web du CMA», précise Tilmon Gallant. 

 

Le comité organisateur de la rencontre a fixé les frais d’inscription à 30 $ pour les adultes, un tarif qui couvre toutes les activités des deux jours, sauf le banquet qui aura lieu au Carrefour de l’Isle-Saint-Jean.  Dans un effort pour attirer des jeunes, le comité a décidé que les étudiants, autant scolaires qu’universitaires, entreraient gratuitement, sauf au banquet. 

 

Tilmon Gallant croit comprendre pourquoi les inscriptions tardent à entrer : peu de gens de l’Île ont véritablement vécu l’effervescence d’un CMA et d’une rencontre de famille.  «Très peu de Gallant de l’Île ont participé aux fêtes des Gallant dans les CMA précédents.  Ces réunions étaient organisées au Nouveau-Brunswick, surtout en français, alors que la réalité des Gallant de l’Île est toute autre.  Notre rencontre sera bilingue pour n’exclure personne et malgré cela, nous devons travailler fort pour créer un réel engouement», soutient Tilmon Gallant. 

 

Pour le comité organisateur, qui compte à présent une quinzaine de personnes, les semaines qui viennent culminent trois ans de travail.  «On n’imagine pas à quel point c’est de l’ouvrage d’organiser un tel événement.  Et peu importe planification que l’on fait, il y a toujours des choses qui se décident à la dernière minute.  Nous avons une excellente collaboration des gens de Parc Canada, l’agence qui gère le Lieu historique national S-PLJ-FA et cela facilite notre travail évidemment», reconnaît Tilmon Gallant. 

 

Bien qu’étant l’endroit le plus approprié pour une rencontre des familles Haché et Gallant à l’Île-du-Prince-Édouard, le Lieu historique national Skmaqn–Port-la-Joye–Fort-Amherst ne dispose pas d’infrastructures permanentes pouvant accueillir des grandes manifestations.  Les organisateurs doivent prévoir un apport en électricité et services variés de nourriture en quantité suffisante (d’où l’importance de s’inscrire rapidement), des chapiteaux, pour assurer le confort et la sécurité de tous, ainsi que le plaisir de tous de participer à ces grandes retrouvailles.   

 

Appel aux bénévoles

 

Les organisateurs aimeraient attirer environ trois centaines de Gallant et de Haché à leur rencontre.  Ça fait passablement de monde et Tilmon Gallant s’empresse de lancer un appel à des gens qui voudraient être bénévoles pendant la rencontre, pour orienter les participants, pour les services de nourriture, le stationnement, le transport des participants en voiturettes de golf, etc. 

 

«Toutes les personnes qui veulent nous aider seront accueillies à bras ouverts», insiste Tilmon Gallant. 

 

Un programme bien rempli

 

Comme on le sait, la rencontre des Haché et des Gallant a lieu en même temps que la rencontre des Arsenault, qui elle, se tient à Abram-Village.  Les historiens et généalogistes locaux seront très demandés durant ces deux jours.  «Nous n’avions pas le choix de faire nos rencontres la même fin de semaine.  Nous avons pu avoir Jean Bernard, pour une présentation sur la généalogie.  Nous aurions aimé avoir Georges Arsenault en personne, mais il ne voyait pas comment ça pourrait fonctionner.  Quand il nous a offert d’enregistrer une conférence en français et en anglais sur vidéo, pour nos participants, nous avons accepté avec beaucoup de reconnaissance.  Nous aurons aussi d’autres conférenciers sur différents aspects de la grande famille des descendants de Michel Haché dit Gallant.  Et nous avons aussi un concert de Lennie Gallant inclut dans notre programme», précise le président du comité organisateur. 

 

Présence des Premières Nations

 

Le peuple Mi’kmaq est indissociable de l’histoire de Michel Haché dit Gallant et de l’établissement des premiers colons acadiens dans l’île Saint-Jean, à partir de l’année 1720.  D’ailleurs, le Lieu historique national qui marque l’endroit du tout premier établissement européen permanent a été rebaptisé il y a quelques années seulement pour refléter cette réalité historique. 

 

«Nous collaborons avec la Confédération Mi’kmaq et Parc Canada pour assurer une présence autochtone pertinente et juste durant notre rencontre.  C’était important pour nous de faire ce lien, étant donné les liens d’amitié et toute l’aide que les Mi’kmaq ont apportée aux premiers colons», rappelle Tilmon Gallant.   

 

Le programme détaillé de la rencontre se trouve dans le site Web au CMA2019.ca.  Cliquer sur l’onglet «programmation», puis «réunions de familles» pour trouver le lien pour la famille Haché-Gallant.  Ce site Web est aussi l’endroit où on doit s’inscrire.  Le formulaire d’inscription est inclus ainsi que le coût de l’inscription et du banquet (si on le choisit).  Une page Facebook a été créée : Rencontre des familles Haché-Gallant 2019.

 

Tilmon Gallant est le président du comité organisateur de la rencontre des familles Haché et Gallant qui aura lieu les 17 et 18 août au Lieu historique national Skmaqn–Port-la-Joye–Fort-Amherst.  Il presse les Gallant et Haché de s’inscrire rapidement et lance aussi un appel aux personnes qui pourraient être bénévoles pendant la rencontre. 

L'Île-du-Prince-Édouard en images