FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 11 avril 2019

La firme d’experts-conseils, «Brighter Community Planning and Consulting» présentera au public le 15 avril prochain son rapport intitulé «Recommandations et plan municipal de restructuration», s’agissant du rapport de la deuxième phase de l’étude de gestion de la croissance dans la région Évangéline et les environs.  Un comité de travail composé de représentants des municipalités de Wellington et d’Abram-Village, du Conseil scolaire-communautaire Évangéline et d’autres représentants communautaires étudie depuis plusieurs mois la possibilité d’établir une municipalité régionale.  Les rapports, des phases 1 et 2, sont disponibles au www.municipalite-evangeline.ca.  L’ébauche du rapport de la phase 2 sera l’objet d’une présentation communautaire avec groupes de discussion de 18 h 30 à 21 h 30  l’école Évangéline, à Abram-Village.



Le rapport et la soirée d’information vont aborder les sujets suivants : 

• Pourquoi se restructurer maintenant?

• La composition du Conseil municipal

• Les avantages pour tous et les priorités identifiées

• Les taux de taxes proposés et les budgets

Les membres du comité de travail qui ont lancé cette étude ont hâte d’entendre les commentaires de la communauté au sujet du rapport.  S’exprimant au nom du comité, le maire de Wellington, Alcide Bernard, explique : «Nous avons maintenant des informations et des prévisions financières nécessaires pour comprendre les coûts et les avantages potentiels de la création d’un gouvernement municipal unique pour la région d’Évangéline.  Il a été très utile de faire participer les gens au sondage et aux réunions de la communauté et d’entendre leurs questions et opinions».

Le maire d’Abram-Village, Roger Gallant, a effectué des recherches supplémentaires sur le financement provincial potentiel pour la mise en place d’un nouveau gouvernement municipal combiné.  «Nous sommes une de plusieurs communautés de l’Île qui considère partager des services municipaux et inclure des zones non incorporées dans une nouvelle municipalité régionale.  C’est un bon moment pour ce projet, car il existe maintenant des opportunités pour attirer des financements provinciaux, des opportunités qui ne seront peut-être pas disponibles dans le futur».

La présentation et les discussions fourniront aux résidents et aux entreprises une occasion de poser des questions et de discuter en petits groupes des principaux enjeux soulevés dans le rapport.  La soirée se déroulera dans les deux langues officielles. 

L'Île-du-Prince-Édouard en images