FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 12 janvier 2021

- Par Laurent Rigaux

 

Heather Morrison annonce un nouveau cas de COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard mardi 12 janvier. Il s’agit d’un homme dans la trentaine revenu de voyage. Toutes les personnes qui ont pris le vol Montréal-Charlottetown le 4 janvier doivent surveiller l’apparition de symptômes et éventuellement prendre rendez-vous pour un test. 

 

Concernant la vaccination plus de 4200 doses ont été administrées depuis le 16 décembre, environ un tiers (1454) sont des secondes doses. À la fin de la semaine, toutes les personnes vivant ou travaillant dans les centres de soins longue durée auront reçu leur première dose. À la fin de la semaine prochaine, ce sera le cas pour les centres de soins communautaires. Toute cette population sera définitivement vaccinée mi-février. La province va pouvoir commencer à vacciner les personnes de plus de 80 ans et les adultes vivant dans les communautés autochtones.

 

Le premier ministre Dennis King se félicite que le nombre de cas n’a pas augmenté suite aux fêtes de fin d’année, signe selon lui que les Insulaires ont globalement bien respecté les consignes. La médecin hygiéniste en chef continue d’insister sur l’importance de l’auto-isolement pour celles et ceux qui arrivent dans la province, «même si on a un test négatif en arrivant». Heather Morrison explique qu’il est encore trop tôt pour envisager une réduction de cette durée de quarantaine, car les autorités sanitaires sont inquiètes de la mutation du virus en Angleterre et en Afrique du Sud. Elle déclare toutefois qu’elle espère que cette durée pourra un jour passer à 10 ou 7 jours. 

 

Elle explique aussi que la province est prête et sera prête à utiliser toutes les doses de vaccins qu’elle recevra, même lorsque les livraisons augmenteront.

L'Île-du-Prince-Édouard en images