FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 1er septembre 2020

- Par Karine Fleury

Lors du point de presse hebdomadaire du 1er septembre, la médecin hygiéniste en chef, Heather Morrison, a tenu à remercier les Prince-Édouardiens, pour leur patience concernant les mesures prises pour contenir la pandémie à la COVID-19 dans les derniers six mois.

 

En date du 1er septembre, il n’y a pas de nouveaux cas, ainsi qu’aucun cas actif dans la province. Les 44 cas sont tous considérés comme étant guéris. La Dre Morrison a soutenu qu’elle comprenait l’anxiété que le retour à l’école pouvait susciter, mais que l’Île-du-Prince-Édouard est dans une position très favorable à un retour sécuritaire. Les étudiants, les éducateurs et les administrateurs du système scolaire se sont préparé adéquatement à la reprise des cours, notamment avec les mesures de distanciation physique et de port du masque de protection. Les élèves et le personnel qui se sentent malades devront rester à la maison et passer un test pour la Covid-19 si les symptômes le nécessitent.

 

Dès le 1er octobre, un assouplissement des règles en vigueur sera permis, si la situation à l’Île demeure stable. Les nouvelles comprendront :

  • Aucune limite sur le nombre de cohortes de 50 personnes à un seul événement. La limite actuelle est de trois. Un plan opérationnel pour des plus grands rassemblements sera nécessaire.
  • Les rassemblements personnels de 20 personnes maximum seront autorisés.
  • Les restrictions sur les sports et autres activités physiques seront également assouplies, avec une distanciation physique stricte non requise.

Les contrôles aux frontières ne changeront pas et seront en place au moins jusqu’au début de 2021. Les travailleurs non essentiels arrivant à l’Î.-P.-É. de la bulle atlantique devront encore s’auto-isoler pendant 14 jours.

L'Île-du-Prince-Édouard en images