FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 4 juillet 2020

- Par Laurent Rigaux

Heather Morisson, médecin hygiéniste en chef de l'Î.-P.-É.

 

Les autorités s’y attendaient : 3 nouveaux cas de COVID-19 ont été détectés à l’Î.-P.-É. Ce sont les premiers malades dans la province depuis plus de 2 mois, le dernier remonte au 28 avril.  Il s’agit d’un homme dans la cinquantaine, un travailleur essentiel qui avait voyagé en dehors de la province et qui s’est isolé à son retour. Les deux autres malades ont dans la vingtaine, et auraient attrapé la maladie en Nouvelle-Écosse. Ils sont revenus à l’Île le 29 juin, Heather Morrison n’a pas donné plus de détails sur leur retour dans la province.

 

Branle-bas de combat à Whisperwood Villa

 

L’une de ces 2 personnes travaille au foyer pour personnes âgées Whisperwood Villa à Charlottetown. Des mesures strictes sont mises en place : toutes les familles sont contactées, les visites ne sont plus autorisées, les pensionnaires sont surveillés attentivement avec prise de température deux fois par jour, il n’y a plus de repas en groupe et tout le personnel va être testé. “Aucun pensionnaire et aucun employé ne montre de symptôme de la COVID-19, précise le foyer dans une publication sur Facebook. Il s’agit d’un cas isolé qui a été identifié très tôt. Le risque que le personnel ou les résidents soient exposés à la COVID-19 par le biais de cet employé est faible. L’employé ne travaillait pas à plein temps et avait des contacts limités avec les résidents.

 

”L’évolution de la situation dans les 48 prochaines heures va déterminer la suite des opérations. Aucun de ces cas n’est lié à l’ouverture de la bulle de voyage atlantique ou à l’arrivée des résidents saisonniers. Mais l’Île pourrait remettre en place des restrictions si ces cas isolés se transforment en éclosion. “La COVID-19 n’a pas disparu, a prévenu Dennis King. C’est un coup de semonce.” Les autorités rappellent aux Insulaires l’importance du respect de la distance physique, du port du masque si cette distance n’est pas possible, et du lavage des mains.

L'Île-du-Prince-Édouard en images