FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 30 juin 2020

- Par Karine Fleury

 

Tout d’abord, il faut noter que la bulle de déplacement à l’intérieur des provinces de l’Atlantique devient possible grâce au faible nombre de personnes atteintes de la Covid-19 dans l’ensemble du territoire Atlantique.  Les derniers cas datent du 9 juin en Nouvelle-Écosse et du 28 mai pour Terre-Neuve-et-Labrador. 

 

Le Nouveau-Brunswick, pour sa part, a enregistré un nouveau cas lié aux voyages dans la région de Moncton le 23 juin.  L’homme, âgé entre 50 et 59 ans, était déjà en quarantaine quand le résultat positif a été déclaré.  Le dernier cas à l’Île-du-Prince-Édouard remonte au 28 avril.  Ainsi, le Conseil des premiers ministres de l’Atlantique a jugé qu’ilétait pertinent d’aller de l’avant avec le projet. 

 

La bulle permettra aux citoyens des quatre provinces de l’Atlantique de circuler librement d’une province à l’autre.  En ce qui concerne l’Î.-P.-É., le premier ministre Dennis King a communiqué les détails suivants :

 

• À partir du 3 juillet, les Prince-Édouardiens et les Canadiens de l’Atlantique n’auront pas besoin de s’isoler pendant 14 jours lorsqu’ils se déplaceront entre les quatre provinces de la région. 

 

• Les Prince-Édouardiens revenant d’un voyage à l’extérieur du Canada atlantique devront encore s’isoler pendant 14 jours en arrivant, avant de pouvoir voyager dans la province ou la région. 

 

• Les résidents saisonniers venant de l’extérieur du Canada atlantique devront faire une demande au préalable au https://services.princeedwardisland.ca/en/service/apply-travel-approval#/ pour que leur voyage soit préapprouvé à l’Î.-P.-É. et devront s’isoler pendant 14 jours à l’arrivée. 

 

• Une fois l’isolement obligatoire terminé, les résidents saisonniers du Canada atlantique ayant une preuve pourront alors voyager librement dans les autres provinces de la région incluse dans la bulle.

 

• Toutes les provinces de l’Atlantique continueront à maintenir les mesures de dépistage aux points d’entrées de leur province.  De plus, les provinces vérifieront la preuve de résidence des Canadiens de l’Atlantique.

 

• Les citoyens des provinces de l’Atlantique désirant visiter l’Î.-P.-É., devront remplir un formulaire d’auto déclaration, qui sera disponible sur le site Web de la province dès le 2 juillet et le présenter à l’entrée. 

 

Les premiers ministres des provinces de l’Atlantique ont aussi souligné que la décision d’assouplir les mesures de restrictions avait été prise grâce aux conseils du médecin-hygiéniste en chef de chacune des provinces.  La médecin-hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard, Dre Heather Morrison, rappelle que les mesures de distanciations sociales devront quand même être observées cet été ainsi que le lavage fréquent des mains.  De plus, les visiteurs devront restreindre leurs allées et venues sur le territoire s’ils présentent des symptômes de la Covid-19.  Heather Morrison indique aussi que la situation sera suivie de près dans les prochaines semaines.

 

Selon le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, un assouplissement des restrictions sur les voyages en Atlantique pour les résidents des autres provinces et territoires du Canada est envisageable, pour le 17 juillet.  Cette décision dépendra entièrement des résultats de la bulle atlantique : «Nous n’hésiterons pas à faire marche arrière.  Vos actions aujourd’hui détermineront nos résultats demain», a indiqué Dwight Ball, premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador.  Rappelons que sous cette bulle, les projections estiment que le nombre de visiteurs à l’Île-du-Prince-Édouard frôlerait les 450 000, soit 24 % du nombre de visiteurs observé en 2019. 

 

 

 

L'Île-du-Prince-Édouard en images