FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 24 avril 2020

- Par Laurent Rigaux

Heather Morrison.

 

Vendredi 24 avril, il y a toujours 26 cas de COVID19, dont 24 guéris, à l’Île-du-Prince-Édouard. À l’échelle canadienne, le nombre de morts dépasse les 2100. Un signe positif toutefois, la pandémie ralentit au Canada. Entre fin mars et mi-avril, le nombre de cas doublait tous les 5 à 8 jours. C’est 10 jours désormais.

 

«Les Insulaires ne doivent pas se promener avec des gens qui ne vivent pas avec eux, rappelle Heather Morrison à l'approche de la fin de semaine. Les mesures sanitaires restent en place.» Plus de 1700 personnes sont en ce moment en auto-isolement dans la province.

 

À propos du déconfinement qui commencera le mois prochain, la médecin-hygiéniste en chef insiste : «Les rassemblements de masse ne feront pas partie des premières mesures.» À l’attention des touristes et de ceux qui possèdent un chalet à l’Île, elle rappelle que «ce n’est pas le moment de venir, pour un mois au moins encore.»

 

Les contrôles à la frontière vont se poursuivre pendant des semaines. C’est véritablement le premier pilier du déconfinement à venir. Les tests ensuite, vont être élargis à d’autres publics, même sans symptômes (les chauffeurs routiers et ceux du secteur de la santé, notamment, plus tous ceux qui reviennent à l’Île). La capacité actuelle est de 2000 tests par semaine.

 

Enfin, l’éloignement physique devra être maintenus au début du déconfinement. Pour cela, des contrôles seront effectués dans les commerces ou les restaurants pour s’assurer que cette contrainte est respectée.

 

Marion Dowling annonce quant à elle que des services de soins vont rouvrir dans les prochaines semaines. « Il faut trouver un équilibre entre les services essentiels et le maintien de capacité si des cas de COVID19 doivent aller à l’hôpital », explique-t-elle

L'Île-du-Prince-Édouard en images