FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 9 avril 2020

- Par Laurent Rigaux

Bloyce Thompson, ministre de l’Agriculture.  (Photo : Gouvernement de l'Î.-P.-É.)

 

Il n’y a pas de nouveaux cas de Covid-19 à l’Île-du-Prince-Édouard, jeudi 9 avril. 1 630 tests ont été effectués à ce jour, 1506 sont revenus négatifs de Winnipeg, 99 sont en attente et il y a toujours 25 cas positifs (17 sont guéris).

 

Hier, le premier malade lié à un voyage inter-provincial a été confirmé. Il s’agit d’un homme dans la cinquantaine, qui ne s’est pas isolé dès son arrivée. Heather Morrison tient à rassurer sur ce point, ses contacts ont été identifiés et seront testés.

 

Des équipes de recherche et sauvetage à terre seront actives toute la fin de semaine pour veiller à ce que les Insulaires respectent les consignes d’éloignement social. «Soyons sympas, et prenons soin les uns des autres», demande la médecin-hygiéniste en chef, en rappelant l’importance de respecter les consignes.

 

D’autres mesures ont été annoncées plus tard dans l’après-midi.

 

Un fonds de 750 000 dollars est créé pour aider le secteur agricole à s’adapter à la crise, selon Bloyce Thompson, ministre de l’Agriculture.

 

Des chambres d’hôtel sont réservées dans les hôtels Rodd Royalty pour les chauffeurs de camion qui doivent s’auto-isoler. Le tarif, 20 dollars par nuit, sera payé directement par les compagnies de transport, rien ne sera demandé aux chauffeurs. Ces derniers peuvent appeler le 902 892 2253 pour plus de renseignements sur les réservations et le stationnement.

 

Le début de pêche récréative est décalé au 1er juin. Les contrôles continuent pendant la crise et neuf amendes ont déjà été données à ce jour. Ce report de la saison s’applique à la fois à la pêche dans les eaux intérieures et à la pêche dans les eaux de marée. Cela inclut la truite, le saumon atlantique, l’éperlan, le bar rayé, le maquereau, la plie, la perche, les pétoncles, les myes, les palourdes, le couteau de l’Atlantique et les moules. La cueillette récréative des mollusques est aussi interdite jusqu’au 1er juin 2020.

 

Au pont de la Confédération, 21 personnes (dans 15 voitures) ont été renvoyées au Nouveau-Brunswick depuis que les contrôles renforcés sont en place.

 

Enfin, Steven Myers espère que les Insulaires sans emploi vont postuler pour travailler dans les fermes et les poissonneries. Les travailleurs temporaires saisonniers devront quant à eux s’isoler dans un lieu centralisé à leur arrivée à l’Île.

L'Île-du-Prince-Édouard en images