FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 24 mars 2020

- Laurent Rigaux / Initiative de journalisme local - APF - Atlantique

Matthew MacKay, ministre de la Croissance économique.  (Photo : Gouvernement de l'Î.-P.-É.)

 

Nouveau site, nouveau numéro, des bons d’achat… Le premier ministre Dennis King et les ministres Myers et MacKay ont annoncé de nouveaux dispositifs destinés à venir en aide aux Insulaires, pendant l’épidémie de COVID-19.

 

Des bons d’achat d’une valeur de 100$ vont être distribués aux personnes licenciées en raison de l’impact économique de la pandémie. Les demandes sont à faire par l’employeur pour le personnel mis à pied entre le 13 et le 31 mars. Une mesure qui ne concerne que les employés qui avaient un salaire de 25 dollars l’heure ou moins. 

 

Les bons d’achat, financés à hauteur de 25% par Sobeys, seront valables dans les succursales de l’enseigne, ainsi que dans les magasins Co-op, Foodland et Lawtons. 

 

Le programme d’assistance pour les travailleurs qui perdent des heures, annoncé la semaine dernière, est disponible depuis hier. Là aussi, c’est aux employeurs de déposer la demande pour leurs employés. Ces derniers peuvent toucher 250 dollars par semaine, s’ils ont perdu au moins 8 heures par semaine du 16 au 29 mars. 

 

Matthew MacKay, le ministre de la Croissance économique, a déclaré que plus de 1000 demandes ont déjà été enregistrées pour le programme de soutien aux travailleurs autonomes (500 dollars par semaine). Une nouvelle page du site du gouvernement résume l’ensemble des dispositifs en place : www.princeedwardisland.ca/covidforbusiness.

 

Un magasin d'alcool rouvre

 

Toutes ces mesures provinciales sont des dispositifs d’urgence, en attendant que l’argent du fédéral arrive à l’Île. Selon Dennis King, il s’agit «de mettre de l’argent dans les mains de ceux qui en ont le plus besoin». Il a déclaré que les appuis d’Ottawa arriveront dans les poches des Insulaires à partir du 6 avril. Il a en outre annoncé que le gouvernement fédéral aurait accepté de ne pas réduire les prestations d’assurance-emploi qui sont compensées par la province en ce moment. Le gouvernement fédéral souhaiterait également maintenir les versements d’assurance-emploi aux chômeurs sur le point d’épuiser leur nombre de semaines payables et qui ne peuvent retrouver un emploi saisonnier en raison de la crise. 

 

Le ministre Steven Myers, qui préside le Comité spécial de crise du gouvernement, a annoncé qu’un magasin d’alcool allait rouvrir, avec un dispositif spécial pour assurer la sécurité des clients et du personnel. La succursale Oak Tree, sur la rue Pond à Charlottetown, va lever le rideau dès demain, avec des horaires réduits : de 11h à 18h du lundi au samedi, et de 10h à 11h pour les personnes âgées ou immunodéficientes. Le paiement par «tap» devra être privilégié et un nombre limité de personnes seront admises en même temps à l’intérieur du magasin. «Si ça fonctionne, d’autres magasins pourront suivre l’exemple», selon le ministre. 

 

Le traversier vers les Îles-de-la-Madeleine continue

 

Enfin, un nouveau numéro s’ajoute à ceux déjà en place. Le 1-833-533-9333 est dédié aux personnes en auto-isolement qui n’ont personne pour faire l’épicerie à leur place. Ils pourront demander des livraisons de nourriture, des produits de première nécessité, des médicaments ou de la nourriture pour animaux.

 

Interrogé sur la poursuite de l’activité du traversier entre les Îles-de-la-Madeleine et l’Î.-P.-É., Dennis King a confirmé être en discussion avec Québec à ce sujet. Il a confirmé l’importance de maintenir le lien pour les Madelinots, notamment pour l’approvisionnement, tout en réitérant l’importance pour les voyageurs de respecter les consignes d’éloignement social. Il a évoqué la possibilité de modifier les horaires de la traversée afin que les passagers ne soient pas obligés de passer une nuit à l’Île. 

L'Île-du-Prince-Édouard en images