FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 21 mars 2020

Laurent Rigaux / Initiative de journalisme local - APF – Atlantique

 

Lors de sa conférence de presse quotidienne, samedi 21 mars en début d’après-midi, Heather Morrison a rappelé l’importance de respecter l’éloignement social pour freiner la propagation de la COVID-19.

 

La médecin-hygiéniste en chef a confirmé que l’Île-du-Prince-Édouard n’avait que deux cas confirmés pour le moment, pour 300 tests effectués. Cependant, compte tenu de la propagation du virus dans d’autres provinces, de nouvelles mesures sont nécessaires à l’Île.

 

Des dispositifs de contrôle à tous les points d’entrée

 

«À partir d’aujourd’hui, toutes les personnes qui arrivent à l’Île, que ce soit de l’étranger ou d’autres provinces, doivent s’auto-isoler pour deux semaines», a expliqué Heather Morrison. Elle a insisté : «Cela concerne les visiteurs et les Insulaires. Ce n’est pas de l’éloignement social. C’est de l’auto-isolement, ce qui signifie ne pas aller faire les courses par exemple.»

 

Des dispositifs de contrôle sont en train d’être installés à l’aéroport de Charlottetown, à l’arrivée du pont de la Confédération et du traversier des Îles-de-la-Madeleine. Chaque passager sera interrogé sur sa provenance et sur son état de santé par des agents. Ceux qui ont des symptômes seront dirigés vers un centre de test.

 

Selon elle, le gouvernement provincial réfléchit à la possibilité de mettre en place des mesures plus fortes, au niveau légal, pour s’assurer que les personnes qui doivent s’auto-isoler le feront.

 

«Je comprends l’anxiété et les troubles mentaux qui peuvent surgir de l’éloignement social, a déclaré Heather Morrison. Ce que nous faisons aujourd’hui pourra faire la différence dans les prochaines semaines. C’est un marathon, pas un sprint.»

 

30 jours de médicaments maximum

 

Elle a aussi déclaré que les tests de dépistage pourront être réalisés à l’Île, plutôt qu’à Winnipeg, «dans plusieurs semaines» seulement. Un peu plus tôt dans la semaine, Heather Morrison misait sur la possibilité de les faire ici dans «deux semaines».

 

Autre nouvelle mesure aujourd’hui : toutes les personnes qui ont des ordonnances renouvelables ne pourront pas acheter des médicaments pour plus de 30 jours afin de «garantir un accès équitable».

 

Interrogée sur la survie du virus sur les surfaces et sur les précautions à prendre par les Insulaires à l’épicerie, Heather Morrison invite à consulter les recommandations disponibles en ligne dans le site Internet du gouvernement.

L'Île-du-Prince-Édouard en images