Actualités
14 mars 2020

Le 14 mars 2020

- Par Laurent Rigaux

 

La Dr Heather Morrison a confirmé, samedi 14 mars, le premier cas de COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard. «J’ai reçu l’appel en début d’après-midi, a-t-elle expliqué lors du point presse désormais quotidien. Il s’agit d’une femme dans la cinquantaine, du comté de Queens, qui revient d’une croisière.» 

 

«Je lui ai parlé un peu plus tôt et c’était dur de lui donner cette nouvelle, sachant ce que ça signifie pour elle et ses proches», a-t-elle ajouté. La médecin-cheffe de la province a expliqué que la personne a fait «exactement» ce qui est demandé, à savoir appeler le 8-1-1 dès l’apparition des symptômes. «Elle est revenue le 7 mars, a appelé le 10 et s’est auto-isolée, a été testée le 11 et on a reçu la confirmation aujourd’hui», a-t-elle détaillé. Elle souffre de symptômes légers.»

 

La recherche des personnes avec qui cette femme a été en contact a débuté immédiatement et se poursuit. 

 

La décision concernant une éventuelle fermeture des écoles sera «certainement prise la semaine prochaine». L’ouverture de nouveaux centres de test, en plus de ceux de Charlottetown et Summerside, sera évaluée selon l’évolution de la situation. Depuis que ces centres ont ouvert il y a trois jours, 68 tests ont déjà été effectués. «On va recevoir des résultats tous les jours, et je suis contactée dès qu’un cas positif est confirmé», a précisé la médecin-cheffe. 

 

Le laboratoire qui effectue les tests, situé à Winnipeg, les fait «aussi vite que possible» compte-tenu de l’afflux de demande de toutes les provinces. 

 

Heather Morrison a réitéré les recommandations en vigueur dans la province : 

-Se mettre en isolation pendant 2 semaines si on revient d’un voyage hors du Canada, y compris des États-unis. Cette recommandation s’applique si vous êtes revenus après le 8 mars. Si vous êtes revenus d’un voyage avant le 8 mars, il faut continuer à surveiller l’apparition de symptômes.

-De nouveaux panneaux d’informations ont été mis en place à l’aéroport et à l’arrivée du pont de la Confédération.

-Annuler tout voyage non essentiel hors du pays.

-Se tenir à l’écart des personnes âgées ou à risque, et éviter les rassemblements avec d’autres personnes si un écart de 2 m n’est pas possible.

-Se laver les mains régulièrement et éviter de se toucher le visage. 

 

«L’objectif est d’aplanir la courbe de progression de la maladie, et d’avoir le moins de cas possible» a-t-elle rappelé.