FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 2 octobre 2019

- Par Ericka Muzzo

 Les intéressés se sont déplacés en grand nombre pour soumettre leurs questions, entendre les réponses des candidats, et pouvoir rencontrer ces derniers en personne.

 

À l’Île-du-Prince-Édouard, les jeunes tentent de se mobiliser entre eux en vue du scrutin du 21 octobre.  Le groupe «Young Voters of PEI», déjà actif à l’élection fédérale de 2015, revient en force pour s’assurer que les jeunes électeurs soient entendus des candidats, et que cela se traduise par une forte participation aux urnes.

 

Le premier événement du groupe avait lieu le mercredi 25 septembre dernier, au Bar 1911 à Charlottetown.  Le panel visait à réunir les candidats de chaque parti afin que les électeurs présents puissent leur poser les questions qu’ils jugent importantes, ainsi que rencontrer en personne les élus potentiels.  Une stratégie trop peu utilisée auprès des jeunes, déplore  Taya Nabuurs, porte-parole du groupe Young Voters of PEI. 

 

«Les réseaux sociaux sont une très bonne manière de se connecter avec les jeunes, mais quand on regarde la recherche, le contact en face à face avec les candidats est vraiment important pour inciter les gens à voter! Et c’est quelque chose que les jeunes n’ont pas nécessairement au même niveau que d’autres groupes démographiques.  La moitié des jeunes rapportent ne pas avoir été approchés par les candidats en personne, qu’aucun n’a cogné à leur porte.  C’est pourtant très important et trop peu considéré.  On encourage les candidats à se rendre sur le terrain, à des événements comme celui-ci, à donner l’opportunité aux jeunes de les rencontrer», s’exclame  Taya Nabuurs, qui animait le panel du 25 septembre. 

 

Y étaient présents les candidats Joe Byrne (NPD), Sean Casey (Parti libéral), Darcie Lanthier (Parti vert) et Fred MacLeod (Parti de l’Héritage chrétien).  Le conservateur Robert Campbell était absent. 

 

Les candidats Fred MacLeod (CHP), Sean Casey (PLC), Darcie Lanthier (PVC) et Joe Byrne (NPD). Le Conservateur Robert Campbell était absent.  (Photos : E.M.)

 

S’engager… autrement 

 

Pour la première fois, les 18-38 ans composent le plus important groupe d’électeurs au Canada, sois plus du tiers.  «Ça signifie que si on va tous voter, on a le pouvoir de changer complètement la nature de l’élection, souligne  Taya Nabuur.  On veut s’assurer que les jeunes soient informés et qu’ils aient tout ce qu’il leur faut pour prendre une décision éclairée aux urnes». 

 

Les thèmes abordés, via des questions soumises par les spectateurs, ont été aussi variés que : la crise du logement, la communication avec les jeunes, le support des projets menés par des jeunes, la problématique de la violence faite aux femmes, l’environnement, l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, la régulation de l’usage des ressources naturelles, dont l’eau, la souveraineté alimentaire et la technologie et l’intelligence artificielle. 

 

Les candidats avaient de 45 secondes à une minute pour répondre aux questions, après quoi les modérateurs faisaient sonner «le gong».  Une section «bonus» à la fin a permis à chaque candidat de poser une question à l’un de ses adversaires. 

 

«Je pense que la jeunesse, à l’Île-du-Prince-Édouard en particulier, est très engagée est intéressée.  C’est faux de dire que les jeunes s’en fichent ou qu’ils sont apathiques.  C’est simplement qu’ils s’engagent d’une autre manière qu’en allant voter, ils discutent entre eux et avec leur famille, ils se tiennent au courant des nouvelles.  Ce qu’on veut voir, c’est la manière d’utiliser cette énergie, cet intérêt, et s’assurer que ça se traduise également en participation au vote», explique  Taya Nabuurs. 

 

Facile à suivre sur Facebook, Twitter, Instagram ainsi que sur le site web www.youngvoterpei.ca, le groupe compte organiser des forums similaires à celui de Charlottetown dans chacune des quatre circonscriptions.  Le prochain devrait avoir lieu à Montague le 2 octobre.  Un «party de visionnement» du débat des chefs aura également lieu le 7 octobre prochain à la PEI Brewing Company. 

 

Quelques membres de l’équipe derrière «Young Voters of PEI»: Jason Hogan, Will McGuigan, Ronnie McPhee, Taya Nabuurs, Alyssa MacKinnon, Sarah Donald et Alexander O’Neill.

L'Île-du-Prince-Édouard en images