FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 17 septembre 2019

- Par Ericka Muzzo

Les pancartes électorales ont envahi les routes de l’Î.-P.-É. et du Canada depuis le mercredi 11 septembre dernier, jour de la dissolution officielle du Parlement.  La 43e élection générale est lancée au pays, et culminera le 21 octobre prochain, après 41 jours de campagne.  Cinq principaux partis d’affronteront pour gagner leur place au Parlement : le Parti libéral (PLC) et son chef Justin Trudeau, le Parti conservateur (PCC) mené par Andrew Scheer, le Nouveau Parti démocratique (NPD) avec à sa tête Jagmeet Singh, le Parti vert (PVC) d’Elizabeth May, et le Parti populaire du Canada (PPC) avec Maxime Bernier. 

 

Les sondages laissent présager une lutte serrée entre les Libéraux et les Conservateurs.  À l’Île-du-Prince-Édouard, ils présentent chacun quatre candidats, tout comme les Verts.  Les Néo-démocrates proposent quatre élus potentiels, tandis que le PPC n’en compte aucun à l’Île.  Le Parti de l’Héritage Chrétien du Canada (CHP) a deux candidats. 

 

L’Île-du-Prince-Édouard compte quatre sièges à la Chambre des communes du Canada, qui comporte 338 députés.  Les provinces de l’Atlantique en totalisent 32. 

 

À noter que l’échéance pour soumettre un acte de candidature est 21 jours avant le jour de l’élection, à 14 h, heure locale.  D’autres candidats pourraient s’ajouter à la liste jusqu’au lundi 30 septembre. 

 

Les candidats par circonscription (par ordre alphabétique du nom de famille) : 

 

 

 

 

 

 

L'Île-du-Prince-Édouard en images