FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 3 juillet 2019

- Par Jacinthe Laforest

 La délégation de l'Î.-P.-É. est revenue des Jeux de l'Acadie avec neuf médailles et d'autres honneurs bien mérités! (Photo: Johanne Poirier)

 

La quarantième finale des Jeux de l’Acadie s’est conclue le dimanche 30 juin par la présentation des prix et des bannières de discipline. La délégation de l’Île-du-Prince-Édouard a alors obtenu la bannière de discipline en Improvisation 11-14 ans et la bannière de l’esprit sportif en soccer féminin.

 

«Je suis très fière de notre délégation.  Durant tout le weekend, nos jeunes et notre équipe d’encadrement ont été parfaits.  L’événement était très bien organisé et les bénévoles étaient tellement gentils. Ils voulaient être là», a raconté Jeannette Gallant au lendemain du retour de la délégation à l’Île.  

 

Entre deux bâillements, celle qui a vu un très grand nombre de finales des Jeux a donné un 10 sur 10 à l’organisation qui a permis aux participants de l’Île d’obtenir de bons résultats, dont voici les détails:

 

Médailles individuelles en athlétisme


Gabrielle Gallant, Bronze, lancer du disque (12-13 ans)
Brent Arsenault, Argent, lancer du disque (14-15 ans)
Katie Gaudet, Argent, saut en hauteur (14-15 ans)
Sophia Allen, Bronze, 100 m ambulatoire (Para 11-17 ans)
                       Argent, lancer du disque (Para 11-17 ans)
                       Bronze, lancer du poids (Para 11-17 ans)

 

Médailles en disciplines d’équipe


Improvisation, Médaille d’or
Badminton, Médaille d’argent
Voix des groupes, Médaille de bronze 

 

Un bon encadrement

 

Dans ses bagages pour la première fois cette année, la délégation insulaire comptait non seulement sur une thérapeute sportive pour les blessures physiques, mais également, une personne dont le rôle était d’aider les enfants à bien gérer leur anxiété, si jamais ils en ressentaient.

 

«Nous avons beaucoup apprécié nos deux personnes en santé.  Nous sommes revenus avec quelques jeunes en béquilles, et nous avons aussi pu aider des jeunes qui ressentaient de l’angoisse et de l’anxiété.  Je pense que la présence d’une personne pour aider en santé mentale va devenir normale dans nos délégations», a indiqué Jeannette Gallant.


Un aspect de l’expérience qui a été fort appréciée est le fait que tous les participants, environ 1 400, ont pu se loger et manger dans la même école.  «C’est assez rare que dans nos écoles francophones, on soit capable de loger et de faire manger 1 400 jeunes. C’est pourquoi d’habitude, on sépare les participants en deux groupes : les filles d’un côté et les garçons de l’autre.  Pour les équipes mixtes, ce n’est pas l’idéal. Mais cette année, tout le monde était ensemble, les garçons d’un côté du corridor et les filles de l’autre côté, et ça a permis aux équipes, de se retrouver tôt le matin et de manger ensemble.  Ça n’a l’air de rien, mais c’est important», dit Jeannette Gallant.  

 

Nouvelle version de la chanson thème


Depuis des années et des années, c’est toujours la même version de la chanson thème des Jeux de l’Acadie qui est jouée lors des jeux régionaux et des finales, peu importe où on se trouve.  Cette année, en prévision de la 40e finale, l’auteur de cette chanson, Calixte Duguay, a proposé une nouvelle version, la troisième du nom, qui a été interprétée par le duo Jason Guérette et Izabelle Ouellet. 


Le prix de l’amélioration a été présenté à Restigouche.  Le prix de l’amitié a été présenté à Madawaska-Victoria.  

 

Le groupe composé de Mia Bernard, Jaden McInnis, Kalista Thériault et Andraya Gallant ont remporté la médaille de bronze à La Voix des Groupes. 

 

L'équipe de soccer féminin a remporté la 7e place au classement et la bannière d'esprit sportif.

 

Depuis des années et des années, cʼest toujours la même version de la chanson thème des Jeux de lʼAcadie qui est jouée lors des jeux régionaux et des finales, peu importe où on se trouve. Cette année, en prévision de la 40e finale, lʼauteur de cette chanson, Calixte Duguay (à gauche), a proposé une nouvelle version, la troisième du nom, qui a été interprétée par le duo Jason Guérette (à droite) et Izabelle Ouellet. (Photos : Gracieuseté)

L'Île-du-Prince-Édouard en images