Actualités
19 mars 2019
Le 19 mars 2019

- Par Jacinthe Laforest


Gilles Benoit, vice-président de La Commission scolaire de langue française, Robert Morrissey, député fédéral pour Egmont, Paula Biggar, ministre des Transports et des Infrastructures de l’Î.-P.-É., Sonny Gallant, ministre de la Main-d’œuvre et des Études supérieures et député pour la région Évangéline-Miscouche, Katelyn Singer, élève en 12e année à l’École-sur-Mer, le premier ministre de l’Î.-P.-É., Wade MacLauchlan, la ministre fédérale du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, Noëlla Cameron, codemanderesse dans la cause des parents de Summerside à la Cour suprême du Canada, Jordan Brown, ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture, Jennifer MacPhee, directrice du Centre Belle-Alliance et Karen LeBlanc, directrice de l’École-sur-Mer. (Photos : J.L.)

 

Dès ce printemps, le Centre Belle-Alliance à Summerside va résonner du bruit des scies et des marteaux, alors que des travaux d’agrandissement au coût de 3 millions de dollars seront entrepris. 

La ministre fédérale du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, était de passage à Summerside jeudi dernier pour annoncer le financement issu du fonds Appui aux milieux de vie communautaire – Infrastructure du Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023. 

«Au fil des générations, les francophones de toutes les régions du Canada ont gardé leur langue et leur culture bien vivantes.  Notre gouvernement sait qu’il est important pour les parents en situation minoritaire d’offrir un milieu de vie où leurs enfants peuvent s’épanouir dans leur langue et leur culture.  C’est pourquoi je suis heureuse d’annoncer le financement de ce centre scolaire et communautaire qui contribuera à la vitalité de la communauté francophone de l’Î.-P.-É. au cours des prochaines décennies», a indiqué la ministre Joly.

Mode séduction

En arrivant dans la salle multifonctionnelle du Centre Belle-Alliance, où l’attendaient déjà des classes entières d’élèves et des représentants de la collectivité, la ministre Joly était en mode séduction.  Sa main tendue vers qui voulait la serrer a rencontré celle de Janine Gallant.  «Ça m’a touchée qu’elle se dirige vers moi.  J’en ai eu les larmes aux yeux», a indiqué cette dernière. 

En se dirigeant vers l’avant de la salle, avec les politiciens qui l’accompagnaient, Mélanie Joly s’est montrée accessible, souvent penchée pour parler aux enfants.  Lorsqu’elle s’est présentée au micro, elle a confié d’emblée qu’elle n’avait pas encore d’enfants et qu’elle en voulait. 

L’agrandissement du Centre Belle-Alliance va s’effectuer en parallèle avec les travaux d’agrandissement de l’École-sur-Mer, pour y ajouter une véritable section du secondaire.  Les fonds pour cet agrandissement de l’école ont été annoncés durant l’année 2017-2018, pour totaliser un investissement de 7,7 millions de dollars. 

En l’absence de son président Emile Gallant, La Commission scolaire de langue française était représentée par Gilles Benoit, vice-président et commissaire pour la zone qui inclut l’ÉSM.  «Nous accueillons ce nouveau financement avec beaucoup d’enthousiasme.  Le Centre agrandi sera un partenaire encore plus pertinent pour nos élèves et notre école, qui sera elle aussi agrandie.  Nous avons travaillé fort pour en arriver là.  En un an, nous avons fait un bon bout de chemin», a indiqué Gilles Benoit. 

Selon le commissaire, les deux forces en présence, soit la CSLF elle-même et le ministère de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture font des efforts pour trouver des mécanismes de communication plus efficaces que les ultimatums et les menaces.  «À un moment donné, si chacun reste sur ses positions, on ne peut pas avancer», a suggéré le commissaire pour Summerside. 

Travaux prévus

Parce que le financement pour l’agrandissement du Centre Belle-Alliance vient tout juste d’être annoncé, les plans ne sont pas arrêtés encore, mais la directrice générale de l’établissement, Jennifer MacPhee, a donné un bon aperçu des travaux qui seront entrepris : «les bureaux communautaires vont être reconfigurés; la cuisine sera agrandie, de même que le Salon Pierre-Part, la superficie et la capacité du Jardin des Étoiles seront doublées», a décrit Mme MacPhee. 

L’agrandissement du centre de la petite enfance est une bonne nouvelle pour l’école, car la fréquentation à ce centre est un indice des inscriptions à la maternelle à l’école.  C’est à partir du Jardin des étoiles, à l’âge de 2 ans, que Katelyn Singer, maintenant en 12e année, a commencé son parcours à l’École-sur-Mer.   «Même si je ne pourrai pas profiter du nouvel agrandissement, je me réjouis pour tous les élèves qui, comme moi, voudront développer leur appartenance à leur communauté de Summerside», a lancé la jeune femme avec conviction.  Gilles Benoit a renchéri : «Nous avons six étudiants de dernière année pour notre première remise de diplômes, mais nous avons 25 inscriptions en maternelle pour septembre, et nous sommes seulement en mars.  Dans l’avenir, avec un CPE agrandi, les nombres ne vont que croître», prédit le commissaire. 

L’agrandissement de 20 000 pieds carrés de l’École-sur-Mer servira à aménager les installations pour les élèves du secondaire, telles que des salles de classe, une salle pour les métiers, des espaces culinaires, des locaux pour le conseil étudiant et un laboratoire de sciences.

La ministre fédérale du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 3 millions de dollars pour agrandir le Centre Belle-Alliance à Summerside.  La  codemanderesse dans la cause des parents de Summerside à la Cour suprême du Canada, Noëlla Cameron (à gauche), la directrice de La Belle-Alliance, Jennifer MacPhee, et la directrice de l’École-sur-Mer, Karen LeBlanc (à droite), se réjouissent de la nouvelle.  (Photo: J.L.)


Sur cette photo on peut voir les tout-petits qui ont vraiment été célébrés lors de l’annonce de l’agrandissement.  Les dignitaires les ont invités à se joindre à eux.

 

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Actualités