Patrimoine
06 avril 2022

Dans le cadre des Rendez-vous de la Francophonie, le folkloriste attitré de l’Acadie de l’Île, Georges Arsenault, a animé une petite causerie au Musée acadien de l’Île-du-Prince-Édouard le dimanche 27 mars.  Il a, entre autres, présenté cette photo, qui a été prise vers 1945 à Urbainville chez l’artisane Julie Arsenault par un photographe de l’Office du tourisme de l’Île-du-Prince-Édouard qui s’est rendu à Baie-Egmont en compagnie du député local, Marin Gallant. 

La photo illustre les tapis houqués que les artisanes faisaient pour leurs demeures, mais aussi pour vendre ou échanger contre des carrés de linoléum ou autre article de commerce que leur proposaient des marchands ambulants.  La photo nous montre aussi les patrons des tapis houqués de l’époque.  (Merci à Noëlla Richard pour cette photo) 

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier