Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
01 décembre 2014
Le 28 novembre 2014
Le gouvernement a établi un partenariat avec le IWK Health Centre afin d’augmenter le nombre de troubles pour lesquels les nouveau-nés de l’Île-du-Prince-Édouard feront l’objet d’un dépistage, de dire le ministre de la Santé et du Mieux-être, Doug Currie. 

« Je suis extrêmement content d’élargir notre programme de dépistage néonatal existant afin d’assurer la détection précoce d’un nombre encore plus important de troubles, y compris la fibrose kystique et la drépanocytose, a déclaré le ministre. Cela se traduira par un meilleur appui et de meilleurs suivis pour l’amélioration de la santé des enfants de l’Île. »

Les bébés nés à l’Île-du-Prince-Édouard sont soumis à des tests de dépistage pour 13 troubles à l’heure actuelle, dont des troubles métaboliques et des troubles sanguins. Au cours des deux prochaines années, 13 autres troubles seront ajoutés.

« Il s’agit d’excellentes nouvelles pour les nouveau-nés de l’Île et leurs familles, a affirmé la Dre Kathy Bigsby, pédiatre de Santé Î.-P.-É. Un diagnostic précoce peut aider à prévenir des invalidités permanentes et d’autres graves problèmes de santé. »

À l’heure actuelle, le IWK Health Centre effectue un dépistage néonatal auprès de tous les bébés nés en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick. Grâce à cet élargissement, l’IWK s’occupera de tous les dépistages pour les bébés nés à l’Île-du-Prince-Édouard, ce qui permettra de normaliser les services et les tests. 

Le Programme de dépistage néonatal des Maritimes offre également toute une série de services au-delà des tests de dépistage, tels que l’organisation des rendez-vous de suivi et des visites en clinique, ainsi que l’aiguillage vers des spécialistes pour les patients chez qui un trouble est décelé. 

Le gouvernement investira un montant additionnel de 70 000 $ par année pour l’élargissement du programme.