Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
14 octobre 2014
Le 7 octobre 2014
Les autorités sanitaires ont signalé le premier cas d’entérovirus EV-D68 à l’Île du Prince Édouard de cette saison, a déclaré la médecin hygiéniste en chef, Dre Heather Morrison.

« L’entérovirus circule chaque année et puisqu’il y a des cas partout au Canada, nous ne sommes pas surpris de retrouver la souche d’EV-D68 à ce moment-ci de l’année, a dit la Dre Morrison. Se laver les mains adéquatement, les laver souvent et utiliser un désinfectant pour les mains à base d’alcool sont les meilleures façons de se protéger contre la propagation des entérovirus, comme l’EV-D68 ».

L’EV-D68 est un virus qui cause normalement des infections respiratoires légères et provoque des symptômes semblables au rhume et, comme celui-ci, l’EV-D68 peut être propagé par la toux, l’éternuement ou le contact direct avec une personne infectée.

Le premier cas signalé à l’Île du Prince Édouard était un enfant âgé de moins de 10 ans, qui a été soigné à l’hôpital et qui s’est complètement rétabli.

La plupart des gens qui sont infectés par l’EV-D68 se rétabliront à la maison, mais si une personne éprouve de la difficulté à respirer ou a le souffle court, elle devrait consulter un médecin. À l’Île du Prince Édouard, seuls les cas d’hospitalisation pour cause de maladie respiratoire sont testés pour l’entérovirus EV-D68.

« J’encourage tous les Insulaires à prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les virus et l’influenza, en se lavant les mains, en toussant dans leur manche et en restant à la maison lorsqu’ils sont malades, » a ajouté la Dre Morrison.