Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
16 septembre 2014
Le 16 septembre 2014
Le ministre des Finances, de l’Énergie et des Affaires municipales, Wes Sheridan, a été nommé l’un des 16 leaders canadiens en matière de durabilité et de capitalisme écologique en reconnaissance des efforts qu’il a consacrés au projet d’éoliennes de Hermanville/Clearspring, a annoncé le premier ministre Robert Ghiz.

« Ce prix bien mérité souligne le rôle important que le ministre Sheridan a joué en augmentant la capacité de la province à produire de l’énergie éolienne, de dire le premier ministre Ghiz. Il a travaillé de près avec l’industrie et la communauté pour réaliser notre dernier projet à Hermanville/Clearspring, et c’est pourquoi l’Î.-P.-É. est maintenant à la fine pointe du développement mondial de l’énergie éolienne propre et renouvelable. » 

Le ministre Sheridan a été choisi parmi les 550 candidatures soumises au Clean16 du Canada, un sous-ensemble du groupe Clean50 (www.clean50.com) qui a été récompensé ce matin à Toronto. Chaque année, le Delta Management Group dévoile les personnes honorées par le Clean16 pour reconnaitre les individus et les petites équipes qui ont contribué à la durabilité et au capitalisme écologique au Canada. 

« Il est certainement flatteur d’être reconnu au sein de ce groupe choisi pour les mesures que nous avons prises afin d’accroître notre recours à l’énergie éolienne durable, a affirmé le ministre Sheridan. J’espère que ce projet permettra à notre province de devenir plus autonome et de faire davantage appel à des ressources énergétiques écologiques à l’avenir. »

« Le groupe Clean16 de 2015 est composé de véritables leaders canadiens en matière de durabilité, a souligné Gavin Pitchford, chef des ressources humaines du Delta Management Group. Le fait que ces gens ont été sélectionnés parmi un groupe d’homologues bien connus témoigne de leur grande contribution à la durabilité d’une vie saine pour toute la population canadienne. » 

« Le ministre Wes Sheridan a piloté le développement du parc éolien de Hermanville/Clearspring, a précisé monsieur Pitchford. Le projet s’ajoute à l’impressionnant portefeuille de la province en matière de production d’énergie éolienne. En plus d’être reconnue à l’échelle internationale comme chef de file dans l’exploitation des pommes de terre, l’Île sera désormais connue comme leader mondial dans l’exploitation du vent. »

Situé dans le comté de Kings, le projet d’éoliennes de Hermanville/Clearspring (www.gov.pe.ca/energy/hermanville) a une capacité de trente mégawatts. Le projet a été commandé en janvier et a ouvert ses portes à la communauté en juin. Combiné aux parcs éoliens de North Cape et d’East Point, le projet permettra de produire 30 pour cent de l’énergie électrique de l’Île au moyen de l’énergie éolienne renouvelable et sans émission.

Le projet versera également un montant de 350 000 $ aux propriétaires des environs et établira un fonds de développement pour toute la collectivité.