Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
27 avril 2022

La médecin hygiéniste en chef, Dre  Heather Morrison, a annoncé que l’Île-du-Prince-Édouard mettra fin à l’obligation de porter un masque dans les lieux publics intérieurs le 6 mai 2022. À partir de cette date, le port du masque sera fortement recommandé dans la plupart des lieux intérieurs et demeurera obligatoire dans certains endroits à risque élevé comme les hôpitaux, les foyers de soins de longue durée et communautaires, les transports en commun et pour les élèves et le personnel de la maternelle à la 12e année lorsqu’ils sont dans l’autobus et lorsqu’ils ne sont pas assis en classe.

À compter du jeudi 28 avril, à midi, il n’y aura plus de dépistage ni de test volontaire disponible au pont de la Confédération. Des tests antigéniques rapides ne seront plus distribués aux personnes entrant dans la province par le pont ou l’aéroport de Charlottetown. Le port du masque dans les lieux publics intérieurs sera prolongé jusqu’au 6 mai à 0 h 1. Les personnes qui obtiennent un résultat positif au test de la COVID-19 devront continuer à s’isoler pendant 7 jours (si elles sont entièrement vaccinées) ou 10 jours (si elles ne sont pas entièrement vaccinées). 

« Nous commençons à voir une tendance à la baisse des nouveaux cas quotidiens et des hospitalisations. Nous devons continuer à porter le masque pendant un peu plus longtemps pour être sûrs que les tendances positives se maintiennent. Même lorsque l’obligation générale de porter un masque sera levée la semaine prochaine, notre bureau recommandera vivement aux résidents et aux visiteurs de l’Île de continuer à porter un masque dans les lieux publics intérieurs. De plus, le 6 mai, le port du masque continuera d’être obligatoire dans les hôpitaux, les foyers de soins de longue durée et communautaires, dans les transports en commun et pour les élèves et le personnel de la maternelle à la 12e année lorsqu’ils sont dans l’autobus et lorsqu’ils ne sont pas assis en classe. Les mesures telles que le port du masque qui sont actuellement en place sont efficaces et font une différence. L’auto-isolement des cas positifs reste une mesure de santé publique importante qui réduit la transmission et protège les autres membres de la communauté contre la maladie », a expliqué Dre Morrison.

« L’arrêt du dépistage et des tests volontaires à Borden est une étape importante, car les mesures aux frontières sont en place depuis le début de la pandémie en mars 2020, a déclaré Dre Morrison. Nous remercions tout particulièrement les voyageurs pour leur coopération et leur patience, ainsi que nos partenaires qui ont permis à environ 1,6 million de personnes de faire l’objet d’un dépistage aux points d’entrée au cours des 25 derniers mois. »

Au cours des sept derniers jours, il y a eu 1738 nouveaux cas de COVID-19 dans la province, soit une moyenne de 248 cas par jour.

Il y a 14 personnes ayant la COVID-19 hospitalisées ; six qui ont été admises en raison de la COVID-19, dont une aux soins intensifs, et huit qui ont été admises pour d’autres raisons et étaient positives lors de leur admission ou sont devenues positives par la suite.
Il y a eu 2 nouveaux décès liés à la COVID-19, les deux personnes étant âgées de 80 ans et plus. 

Le variant Omicron BA.2 a été détecté pour la première fois à l’Île-du-Prince-Édouard au début du mois de mars. Comme ailleurs, le variant BA.2 est rapidement devenu la souche dominante dans notre province. Jusqu’à présent, en avril, 64 % des cas pour lesquels on dispose de données de séquençage ont été confirmés comme étant le variant BA.2 hautement transmissible.

En date du 24 avril, 97,6 % des Insulaires âgés de plus de 12 ans avaient reçu au moins une dose de vaccin et 94,6 % étaient complètement vaccinés ; 69 % des enfants âgés de 5 à 11 ans avaient reçu une dose, et 53,1 % avaient reçu leur deuxième dose.

Le vaccin Novavax est maintenant disponible à l’Île-du-Prince-Édouard. Il s’agit d’un vaccin efficace et sécuritaire à base de protéines pour les personnes âgées de 18 ans et plus qui ne peuvent pas prendre un vaccin à ARNm. Ce vaccin est offert dans les pharmacies participantes.

Les parents d’enfants non vaccinés de 5 à 11 ans devraient prendre rendez-vous pour que leurs enfants reçoivent la première dose. En plus de symptômes immédiats, les enfants sont susceptibles de développer la COVID-19 de longue durée, et les effets à long terme des maladies post-virales sur la santé sont encore inconnus. Les enfants de l’Île âgés de 5 à 11 ans peuvent recevoir leur vaccin contre la COVID-19 dans les cliniques de vaccination de Santé Î.-P.-É.(link is external)

Toute personne de 12 ans et plus peut recevoir leur première ou deuxième dose du vaccin contre la COVID-19 à une clinique de vaccination de Santé Î.-P.-É.(link is external) ou à l’une des pharmacies partenaires dans la province. Environ 47 300 Insulaires âgés de 12 ans et plus peuvent maintenant recevoir une première dose de rappel du vaccin contre COVID-19. Les doses de rappel sont offertes dans les cliniques et les pharmacies partenaires. Les adolescents de 12 à 17 ans peuvent recevoir une dose de rappel six mois après avoir terminé leur série primaire de vaccins, et les Insulaires de 18 ans et plus peuvent recevoir une dose de rappel cinq mois et demi après avoir terminé leur série primaire.

Une deuxième dose de rappel est maintenant recommandée pour les Insulaires âgés de 70 ans et plus, ceux qui vivent dans des établissements de soins de longue durée et communautaires, et les adultes autochtones âgés de 18 ans et plus, afin d’assurer une protection prolongée contre la COVID-19. La deuxième dose de rappel doit être administrée quatre à six mois après avoir reçu la première dose de rappel. 

Les Insulaires ayant récemment eu la COVID-19 doivent attendre trois mois après l’apparition des symptômes ou un test positif avant de recevoir un vaccin ou une dose de rappel contre la COVID-19.

Les personnes en isolement qui ont besoin de soutien sont invitées à composer le 2-1-1 pour être dirigées vers les systèmes de soutien communautaires à proximité ou les bureaux de services gouvernementaux provinciaux. Cette assistance comprend l’aide à obtenir de la nourriture, des ordonnances personnelles, des médicaments en vente libre et d’autres situations d’urgence. Les gens peuvent s’inscrire eux-mêmes au programme. On peut se renseigner davantage en ligne.

On peut consulter la page Web « Obtention du vaccin contre la COVID-19 » pour obtenir des renseignements sur la distribution du vaccin à l’Île-du-Prince-Édouard, y compris des faits concernant les vaccins, des données sur la vaccination et la prise de rendez-vous. Des réponses à des questions courantes concernant les vaccins contre la COVID-19 sont présentées à la page Web « Réponses à des questions courantes sur la vaccination contre la COVID-19 ».

Pour obtenir des renseignements à jour sur les mesures prises à l’Île-du-Prince-Édouard par rapport à la COVID-19, on peut consulter la page « La COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard ».