Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
14 juin 2021

L’initiative Cleaning our Shoreline (Nettoyons le littoral) reprend le lundi 21 juin, pour continuer le travail de la province visant à protéger l’environnement et à garder en santé le littoral côtier et les eaux.  Des équipes d’étudiants ont été embauchées partout à l’Île et sont prêtes à ramasser les débris et les déchets des côtes de l’Île-du-Prince-Édouard.

« Les Insulaires aiment notre littoral et en dépendent tant pour le travail que pour les loisirs, a déclaré le ministre des Pêches et des Communautés, Jamie Fox. La santé des côtes de l’Île et des eaux côtières est essentielle pour les habitats de la faune, pour le tourisme et pour le bien des industries côtières. J’encourage toutes les personnes ayant des préoccupations concernant les débris sur une portion du littoral à le signaler à notre service Cleaning Our Shorelines pour que l’on procède au nettoyage. »

Les équipes de nettoyage seront basées dans les trois comtés de la province et travailleront de près avec le personnel du ministère des Pêches et des Communautés et du ministère des Transports et de l’Infrastructure afin de nettoyer le littoral provincial. Ces équipes seront formées pour connaître les précautions à prendre en vue de protéger les réserves d’espèces sauvages vulnérables tout en réalisant leur travail. Cette initiative bonifiera les efforts de nombreux Insulaires et organisations qui contribuent à garder les côtes libres de débris.

Les Insulaires sont invités à partager de l’information au sujet des côtes dans leurs communautés qui doivent être nettoyées. Ils peuvent soumettre des demandes de nettoyage du littoral en envoyant un texto au 902-200-2106. Ils devront inclure le lieu exact, le nom de la plage, des repères environnants et des photos, si possible.

En 2020, les équipes de nettoyage ont visité 243 côtes au cours de l’été et ont recueilli 20 300 kilogrammes de débris pour élimination.

« En raison de la pandémie de COVID-19, les équipes de travail n’ont souvent pas pu rencontrer le public au travail, mais les renseignements que nous avons reçus de résidents préoccupés étaient très précieux pour trouver et nettoyer les endroits où des débris côtiers s’étaient accumulés », a ajouté le ministre Fox.

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Communiqués Î.-P.-É.