FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 6 mars 2019

(Photo : Gouvernement de l'Î.-P.-É.)

La campagne de marketing touristique de 2019 lance l’invitation à nos voisins de venir découvrir la délicieuse nourriture, les magnifiques paysages côtiers et la culture unique de l’Île-du-Prince-Édouard.

« Chacune des cinq dernières années a été marquée par un record de visites et de dépenses; notre but pour 2019 est donc de poursuivre sur cette lancée, a déclaré le ministre du Développement économique et du Tourisme, Chris Palmer. En plus de mettre l’accent sur nos forces traditionnelles, comme la cuisine, la beauté naturelle, la culture et le golf, nous allons également cultiver la nostalgie pour attirer les gens qui conservent de bons souvenirs d’une visite passée à l’Île. »

La campagne 2019 comprend une présence ciblant les supports numériques et les médias sociaux; des panneaux d’affichage; des grandes affiches sur les abris d’autobus; des annonces dans les ascenseurs et dans les aéroports; des annonces imprimées et à la radio; des partenariats pour la télévision et plus encore. Tourisme Î. P.-É. travaille aussi de près avec ses homologues du Canada atlantique et Destination Canada sur les marchés internationaux clés tels que les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine, le Japon et l’Allemagne. 

« Comme par le passé, la gastronomie, la culture et nos magnifiques paysages et littoraux demeurent nos plus grands attraits dans le cadre de la campagne 2019, de dire Brenda Gallant, directrice du marketing de Tourisme Î.-P.-É. Cette année, nous faisons fond sur notre marque existante pour lancer l’invitation à nos voisins du continent et ainsi renforcer notre réputation en tant que destination insulaire unique, tant pour les marchés rapprochés des Maritimes que pour ceux de long-courrier. »

Le tourisme joue un rôle de premier plan dans la santé économique de l’Île-du-Prince-Édouard. En effet, l’industrie crée plus de 7 700 emplois équivalents temps plein et injecte chaque année environ 450 millions de dollars dans l’économie provinciale.

L'Île-du-Prince-Édouard en images