Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
09 avril 2014
Le 7 avril 2014
L’ajout de quatre nouveaux médicaments à l’approche pancanadienne en matière d’achat de médicaments génériques permettra à l’Île-du-Prince-Édouard de générer des économies, a annoncé le ministre de la Santé et du Mieux-être, Doug Currie. 

« Le fait d’abaisser le prix des médicaments génériques nous permet d’affecter les économies ainsi réalisées dans nos programmes de médicaments provinciaux, ce qui permet aux Insulaires d’avoir un meilleur accès aux médicaments abordables, » de dire le ministre. 

La semaine dernière, le ministre a assisté aux rencontres du Groupe de travail sur l’innovation en matière de santé. Lors de ces rencontres, les provinces et territoires ont défini quatre autres médicaments génériques qui bénéficieront d’une baisse de prix en 2014. Il s’agit des médicaments suivants : 

- La rosuvastatine – pour traiter l’hypercholestérolémie
- Le pantoprazole – pour traiter divers troubles gastro-intestinaux
- Le citalopram – pour traiter la dépression
- La simvastatine – pour traiter l’hypercholestérolémie

Les économies estimées pour ces quatre médicaments se chiffrent à 50 millions de dollars pour l’ensemble du Canada. On estime que cela se traduira par des économies de 250 000 $ pour l’Île-du-Prince-Édouard. 

Les premiers ministres ont demandé au Groupe de travail sur l’innovation en matière de santé, composé de ministres provinciaux et territoriaux de la Santé, de mettre de l’avant une initiative en vue d’obtenir de meilleurs prix pour les médicaments génériques. Les six premiers médicaments génériques ont été annoncés l’an dernier. 

Les travaux du Groupe de travail sur l’innovation en matière de santé s’inscrivent dans la poursuite des efforts de l’Île-du-Prince-Édouard à améliorer l’accès aux médicaments abordables. Avec des économies totales estimées à 1,5 million de dollars à la suite de la réduction du prix des 10 médicaments génériques, le ministère de la Santé et du Mieux-être a été en mesure de réinvestir dans ses régimes d’assurance-médicaments, ce qui permettra aux Insulaires d’avoir un meilleur accès à une couverture pour les médicaments d’ordonnance. Depuis 2006-2007, le gouvernement a ajouté ou élargi la couverture de 195 médicaments au formulaire provincial.