Santé
Par Jacinthe Laforest / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne - ATL

Ce n’est que depuis un an que l’offre active de services en français en matière de soins à domicile a été «activée».  En quelques semaines, le nombre de clients identifiés francophones est passé de 0 à près de 40 et ce, seulement dans la région de Prince.  

Santé
Par Claire Lanteigne

L’Association canadienne de la santé mentale (ACSM) de l’Île-du-Prince-Édouard recrute pour plusieurs emplois, qui ne sont pas faciles à combler. « C’est un excellent en-droit où travailler » de dire Rubylyn Tabangin, coordonnatrice des ressources humaines de l’ACMS à l’Île. 

Santé
Par Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

L’Institut d’été sur les collectivités sûres et en santé au Canada atlantique célèbre ses vingt ans cette année. Dans un contexte anxiogène, dans lequel les guerres succèdent aux catastrophes naturelles, l’organisme appelle à mettre la santé mentale des jeunes au cœur de la société. 

Santé
Par Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

Pour la première fois, l’organisme LungNSPEI a organisé des ateliers de sensibilisation sur les risques du vapotage pour les élèves des écoles francophones de l’Île-du-Prince-Édouard. L’occasion pour les jeunes de prendre conscience des effets négatifs du vapotage sur leur santé mentale et physique.

Santé
Par Jacinthe Laforest 

Louis Arsenault de Saint-Timothée dans la région Évangéline a remercié le bon Dieu plus d’une fois, pour sa vision améliorée, qu’il a obtenue grâce à une greffe de cornées, la vitre de l’œil.  Cela a été possible seulement grâce au don d’organes et de tissus. 

Santé
Par Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

Le nombre de cas de tuberculose latente progresse dans la province. Si cette forme de la maladie n’est pas contagieuse, les risques que l’infection respiratoire progresse sont réels. À l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, les étudiants en soins de santé sont systématiquement testés, pour prévenir toute propagation. 

Santé
Par Jacinthe Laforest

Le Club des cœurs joyeux, associé au Centre acadien de Prince-Ouest et au Conseil Rév.-S.-É.-Perrey, est un regroupement de personnes âgées qui organise des activités et des occasions de rencontres pour ses quelque 115 membres, contribuant ainsi à leur santé, sans même s’en rendre compte.  C’est ce qui a valu au Club de recevoir le prix Étoile Santé 2024 du Réseau Santé en français.

Santé
Par Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

Le nombre d’enfants autistes est en augmentation au sein de la Commission scolaire de langue française. Krista Gallant, consultante en autisme, explique ce qu’est ce trouble neuro-développemental, détaille les mesures de soutien mises en œuvre dans les écoles et insiste sur la volonté d’inclure ces enfants en salle de classe. 

Santé
Par Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

L’endométriose concerne une femme menstruée sur dix, et pourtant, il n’existe toujours aucun traitement contre cette maladie. À l’Île-du-Prince-Édouard, les femmes vivent souvent un enfer avant d’avoir un diagnostic et de recevoir des soins. Une clinique spécialisée a ouvert à Halifax il y a trois ans, mais elle reste insuffisante pour répondre aux besoins. 

Santé
Par Marine Ernoult / / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

Les autorités sanitaires de l’Île-du-Prince-Édouard craignent l’arrivée d’une nouvelle épidémie de rougeole. Voyages internationaux, taux de vaccination en baisse, le docteur Brian Ward explique pourquoi cette maladie extrêmement contagieuse pourrait à nouveau se propager. 

Santé
Par Jacinthe Laforest / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne – ATL

Les salles d’urgence à l’Île-du-Prince-Édouard sont bondées.  Les temps d’attente atteignent facilement la dizaine d’heures.  Un pourcentage significatif de personnes malades se découragent et repartent avant d’être vues.  On pourrait penser que la situation est causée par le trop grand nombre de patients qui y viennent.  Ce n’est pas l’opinion de l’urgentiste Trevor Jain de l’hôpital Queen Elizabeth à Charlottetown. 

Santé

Lai Xia est originaire de Summerside, à l’Île-du-Prince-Édouard. Jeune femme pleine d’enthousiasme, elle a grandi dans une famille aux racines multiculturelles et dans un environnement majoritairement anglophone. C’est à l’École-sur-Mer qu’elle a pleinement embrassé la langue française, où elle a effectué toute sa scolarité jusqu’à sa graduation en 2023.

Santé
Par Jacinthe Laforest

Théodore (Théo) Thériault d’Abram-Village a reçu son diagnostic d’Alzheimer en mai 2023. Pour lui, il n’était pas question de déni.  Au contraire, il voulait savoir afin de mieux se préparer et apprivoiser ce nouveau défi qui allait obligatoirement avoir un impact sur sa vie et sur celle de son épouse depuis 46 ans, Claudette, qui est devenue «proche aidante», pratiquement du jour au lendemain. 

Santé
Par Jacinthe Laforest

La saison 2023-2024 du Club de patinage Évangéline est bien engagée.  Le Club accueille des patineurs et des patineuses de plusieurs niveaux et leur permet de progresser et de participer à des épreuves et des événements tout au long de la saison, incluant le Spectacle sur glace qui aura lieu cette année le 17 mars.  

Santé
Par Jacinthe Laforest / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne – ATL

Depuis un peu plus de deux ans, la Société Alzheimer de l’Île-du-Prince-Édouard, est présente dans toutes les régions de la province, grâce à des personnes qui coordonnent les services dans le comté de Kings et de Prince, en plus du comté de Queen, où se trouve le siège social.  Cela rend de très grands services aux clients. 

Santé
Par Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

La ménopause affecte la capacité de travail de femmes souvent au sommet de leur carrière. Toujours tabou, ce phénomène naturel se vit encore en silence dans le monde de l’entreprise. À l’Île-du-Prince-Édouard, des femmes militent pour libérer la parole et améliorer le soutien.  

Santé
Par Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

De nombreux Insulaires souffrent de diabète de type 2. Cette maladie chronique touche une population âgée en surpoids. La proportion de personnes diabétiques serait plus élevée chez les francophones de la province. Avec le vieillissement de la population, le fardeau de cette pathologie va s’amplifier dans les années à venir. 

Santé
Par Jacinthe Laforest / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

La Soirée Jasette d’octobre a eu lieu la semaine dernière.  L’invitée, Josée Gallant Gordon, spécialiste en santé mentale, et propriétaire du Centre Elm Grove, non loin du Centre acadien de Prince-Ouest, a fait un survol des facteurs qui favorisent la bonne santé mentale à partir de la petite enfance.

Santé
Par Marine Ernoult /  / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

Consommation excessive d’alcool et de cannabis, surconsommation d’écran, manque d’activité physique, alimentation déséquilibrée, stress… l’enquête COMPASS dresse un bilan de santé inquiétant des jeunes de l’Île-du-Prince-Édouard.

Santé
Par Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

Le taux de mélanomes, principalement favorisé par l’exposition au soleil, est plus élevé à l’Île-du-Prince-Édouardque dans le reste du pays. Des mesures de prévention simples permettent pourtant d’éviter ce cancer de la peau mortel. 

Santé
Par Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

Les tempêtes comme Fiona et Dorian altèrent aussi la santé mentale des Insulaires et le tissu social au sein des communautés. La préparation des autorités et des acteurs de terrain est essentielle pour éviter l’apparition de troubles psychologiques graves au sein de la population. 

Santé
Par Jacinthe Laforest

La COVID-19 n’est certes plus le sujet de l’heure à l’Île-du-Prince-Édouard, mais le virus est tout de même toujours présent.  Les indicateurs montrent d’ailleurs une hausse des cas à partir de la dernière semaine du mois d’août.  De nouveaux vaccins sont sur le point d’arriver à l’Île. 

Santé
Par Jacinthe Laforest

La mise en place de soins à domicile bilingues dans le comté de Prince aurait pu être lancée au moins deux années plus tôt.  Le financement sur cinq ans a cependant coïncidé avec la pandémie, suivie de près par Fiona.  «Le projet a pris du retard.  Finalement, on a réussi à aboutir à quelque chose et en raison de tous les retards, le financement de mon poste de gestionnaire de projet bilingue a été prolongé», dit Lisa Gotell, gestionnaire de projets bilingues à Santé ÎPÉ, qui coordonne ce projet depuis environ un an et demi.  

Santé
Par Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

Pendant la pandémie de COVID-19, les immigrants des provinces de l’Atlantique avaient une meilleure santé mentale que les non-immigrants de la région. C’est ce que révèle une étude de Statistique Canada. Les immigrants, prêts à quitter leur pays d’origine, seraient mieux préparés à affronter des difficultés. 

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Santé