Communauté
Par Jacinthe Laforest
Les Coureux de la Chandeleur incluaient Paul D. Gallant, Albert Arsenault, Patricia Richard, Briley Cameron et Colette Aucoin, de même que Melvin Gallant. (Photo : J.L.)

Dans un effort communautaire multiorganisme, la Chandeleur a été célébrée le jeudi 2 février dans la région Évangéline.

La célébration a été lancée vers 13 h 30 à la Légion de Wellington, où les Coureaux de la Chandeleur sont venus commencer leur grande quête, au profit des Repas roulants de la région Évangéline.  Le projet Bienvenue Évangéline était aussi sur place pour faire des crêpes.  D’ailleurs, les crêpes ont aussi été servies au service de garde localisé au Centre Vanier à Wellington en collation dans l’après-midi et en fin d’après-midi, à la Salle Bienvenue Évangéline, pour l’ensemble du public.  

Lors de leur tournée, les Coureux de la Chandeleur ont raconté la tradition à leur façon, expliquant que dans le temps passé, le creux de l’hiver pouvait être difficile à traverser, si on manquait de victuailles.  C’est comme cela que les gens se sont mis à organiser des quêtes, pour faire un grand festin communautaire et une fête le soir venu, une façon de casser l’hiver.  

À la Légion de Wellington, puis à la résidence pour personnes âgées, Le Chez-Nous, les Coureux ont égayé les publics, tout comme au centre de la petite enfance situé au Centre Vanier à Wellington depuis l’ouragan Fiona.  

Cette célébration de la Chandeleur a été organisée en collaboration avec l’Alliance pour le développement durable, le Conseil scolaire-communautaire Évangéline et Bienvenue Évangéline, entre autres.

Chandeleur2À la Légion de Wellington, en plus des Coureux de la Chandeleur, les coordonnateurs du projet Bienvenue Évangéline, Julian Henri et Mathilde Sinnasse ont préparé et servi des crêpes.  Selon la tradition, ces dernières pourraient prévenir les maladies de peau.  (Photo : J.L.)

Chandeleur3

 

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Communauté