Santé
Par Jacinthe Laforest
Le Club des cœurs joyeux de Prince-Ouest a mérité le prix d’Étoile Santé. (Photo : J.L.)

Le Club des cœurs joyeux, associé au Centre acadien de Prince-Ouest et au Conseil Rév.-S.-É.-Perrey, est un regroupement de personnes âgées qui organise des activités et des occasions de rencontres pour ses quelque 115 membres, contribuant ainsi à leur santé, sans même s’en rendre compte.  C’est ce qui a valu au Club de recevoir le prix Étoile Santé 2024 du Réseau Santé en français.

Lorsque la présidente du Club des cœurs joyeux, Freda Bénard, a été invitée à monter sur la scène pour recevoir le prix Étoile Santé, elle a été fort surprise.  C’est le moins qu’on puisse dire.  «Personne ne savait.  On avait gardé le secret», confirme Élise Arsenault, directrice du Réseau Santé en français de l’ÎPÉ.  

La présentation s’est faite au cours d’une activité musicale, le jeudi 28 mars, au Centre acadien de Prince-Ouest, à laquelle de très nombreux membres du Club étaient présents.  

En plus d’une statuette en forme d’étoile destinée au Club, chaque membre a reçu un certificat et une casquette, pour souligner leur participation au regroupement.  

«Vous savez, la santé, c’est bien plus que l’accès aux médicaments et aux soins de santé quand on est malade.  Ça inclut l’appartenance, le fait de se sentir apprécié, d’avoir des intérêts dans la vie, de ne pas se sentir seuls, de rester actif.  Et avec ses activités qui sont toujours très populaires, en français, le Club des cœurs joyeux contribue beaucoup au maintien de la santé de ses membres.  C’est pourquoi nous avons décidé de lui remettre le prix cette année», explique Élise Arsenault.  

En plus de travailler pour le mieux-être de ses membres, le Club des cœurs joyeux contribue également au mieux-être des résidents des centres de soins de longue durée de la région Prince-Ouest, où il y a des francophones.  La nouvelle coprésidente du Réseau Santé en français, Shelaine Gallant, qui travaille au centre SLD Maple Wood, est bien placée pour voir l’impact que cela a sur les résidents, et pas seulement sur les résidents qui parlent français.  «Ils apportent de la vie lorsqu’ils viennent visiter», dit-elle.  

Une vidéo tournée récemment par Annick et Thierry Allemann pour le compte du Réseau Santé a permis de constater la quantité d’activités menées par le Club au fil des années.  Plusieurs personnes ont témoigné de l’importance du Club dans leur vie.  «Je croyais avoir perdu tout mon français.  Mais lorsque j’ai commencé à venir au Club, ça m’est revenu», a expliqué une dame, loin d’être la seule dans son cas.  Plusieurs ont mentionné à quel point la participation au Club leur a donné confiance de parler leur français.

Freda Bénard, Olive Gagné et Marie Arsenault, avec la statuette qui atteste du prix reçu par le Club des cœurs joyeux. (Photo : J.L.) 

3.jpgDe gauche à droite, Shelaine Gallant, Cathy Corrigan, Debbie Thibodeau, Corry Gaudet et Danny Oelke.  Tous ont reçu un certificat et une casquette souvenir. (Photo : J.L.)

4.jpgAnne Marie Blanchard et Anita Tremblay avec leur certificat et leur belle casquette. (Photo : J.L.)

5-elise.jpgÉlise Arsenault, directrice du Réseau Santé en français. (Photo : J.L.)

6.jpgQuelques photos extraites de la vidéo en hommage au Club des cœurs joyeux. (Photo : J.L.)

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Santé