FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 11 août 2020

- Par Laurent Rigaux

Luca LeClair a commencé à jouer au soccer en maternelle. Il est aujourd’hui dans l’équipe provinciale des moins de 17 ans. (Photo : Gracieuseté)

 

Luca LeClair, jeune francophone entrant en 12e année à l’école François-Buote, est l’un des meilleurs joueurs de l’Île de sa catégorie d’âge.  Il joue au ballon rond depuis le plus jeune âge et se réjouit à l’idée de voir la Première ligue canadienne de soccer débarquer à Charlottetown.

 

Luca LeClair joue au soccer depuis qu’il est en âge de marcher.  «J’ai commencé en maternelle, affirme le jeune homme.  J’ai une famille italienne, alors on m’a encouragé à jouer très tôt, et j’ai adoré ça». 

 

Le soccer de plus en plus populaire 

 

Le soccer n’est pas le sport le plus populaire au Canada ni à l’Île-du-Prince-Édouard, mais il est en forte croissance, affirme Soccer Canada sur son site internet.  Selon les chiffres de l’organisme national, il y avait, en 2018, 810 043 joueurs, entraîneurs et arbitres au pays.  À l’Île, on comptait à la même date 4 782 joueurs, surtout des jeunes (seulement 542 séniors).  Ce n’est pas si mal quand on compare aux chiffres du hockey, sport qui compte 5728 joueurs dans la province (selon Hockey PEI). 

 

À noter également que, comme aux États-Unis, l’équipe nationale féminine de soccer est beaucoup plus performante que l’équipe masculine.  Les joueuses canadiennes sont au 8e rang mondial du classement de la FIFA du 16 juillet 2020, alors que les hommes pointent à la 73e place.

 

Luca LeClair, qui rentre en 12e  année à l’école François-Buote, discute parfois soccer avec ses amis, «mais le baseball et le hockey sont toujours plus populaires».  Le jeune homme a aussi frappé la rondelle plus jeune, mais a décidé de se concentrer sur le ballon rond à partir de 12 ans.  Et bien lui en a pris puisqu’il évolue maintenant dans l’équipe provinciale U-17, celle des meilleurs joueurs de moins de 17 ans.  «On s’entraîne toute l’année, explique le joueur.  Il y a toujours un grand tournoi national en octobre, toutes les provinces envoient une équipe.» Cette année malheureusement, les championnats nationaux pour la Coupe U-17 qui devaient avoir lieu à Moncton du 7 au 12 octobre ont été annulés.  Les équipes ont rendez-vous à Montréal en 2021. 

 

Un partisan de Manchester City et du Halifax Wanderers FC

 

L’annonce de la venue de la Première ligue canadienne à Charlottetown l’a réjoui : «On savait qu’il y avait une possibilité que ça aille en Colombie-Britannique, et quand on a appris que ça venait à l’Île, c’était assez excitant».  Son équipe favorite? Pour les «Jeux de l’Île», il soutiendra les joueurs du Halifax Wanderers FC, mais son club de cœur, c’est Manchester City.  «Le championnat anglais, c’est ce qu’on trouve à la télévision le plus souvent», ajoute Luca LeClair. 

 

Il ne pense pas que beaucoup de gens regarderont le championnat à l’Île-du-Prince-Édouard, hormis ceux qui aiment déjà le soccer.  Il espère pouvoir assister à un match : «Il y a des discussions, mais ce n’est pas sûr.  Sinon, on pourra toujours le regarder à la télévision».

 

En attendant, il continue à s’entraîner sans penser à une future carrière professionnelle.  «Ce sera cool de pouvoir jouer à UPEI», affirme-t-il modestement, sans savoir encore quelle université il choisira.  Une idée lui trotte cependant dans la tête : celle d’embrasser une carrière scientifique dans le domaine de la santé. 

 

Son club préféré, c’est Manchester City en Angleterre. Mais pour les Island Games, il sera un partisan du Halifax Wanderers FC. (Photo : Gracieuseté) 

L'Île-du-Prince-Édouard en images