FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 17 avril 2019

- Par Ericka Muzzo


Les Prince-Édouardiennes de 16 ans et moins ont remporté l’argent au championnat canadien de ringuette 2019. Il s’agit d’une première médaille pour la province dans ce tournoi qui a débuté en 1979. 

À l’avant, de gauche à droite : Sarah Bain, Emily Peters, Lily MacPhee, Jamie MacAulay, Chloe LaBrech, Nellie Campbell, Brooklyn MacInnis et Mia Martell.  À l’arrière : Kenzy Hawkins, Addie MacPhee, Sophia Jeffery, Alexa Carpenter, Tori Jayne Chapman, Andrea Caron, Grace MacKinnon, Hailey Murphy, Delaney Roche.  (Photo : E.M.)

C’est dans leur propre province que les joueuses de l’équipe Wave moins de 16 ans ont remporté la médaille d’argent, une première pour l’Î.-P.-É.  Elles ont gagné sept des dix matchs disputés au cours de la semaine, une performance qui clôt en beauté la saison de ringuette à l’Île-du-Prince-Édouard. 

«Je suis très fière des filles, elles ont joué tellement bien durant la semaine! On avait un plan, et elles l’ont suivi et ça a bien fonctionné», observe l’entraîneur de l’équipe, François Caron. 

Il affirme que la victoire est due à un travail acharné des joueuses tout au long de la saison.  «On connaissait nos faiblesses et on a travaillé dessus.  Puis c’était une question d’élan, on a gagné un match, puis un deuxième, et ça a continué», se réjouit François Caron. 

Même son de cloche du côté de la capitaine, Andréa Caron.  «On savait qu’on voulait une médaille en com-mençant.  On a perdu la première partie, mais on est revenues en force et après ça a continué toute la semaine.  Je suis très fière de l’équipe, et d’avoir remporté la première médaille de la province, alors que le championnat avait lieu à l’Île-du-Prince-Édouard», assure-t-elle. 

L’équipe a également été nommée lauréate du prix Agnes Jacks pour le meilleur esprit sportif, une récompense décernée par les équipes adverses. 

Deux membres ont reçu la reconnaissance «étoiles du tournoi», soit l’attaquante Sophia Jeffery de Charlottetown, qui a compté un total de sept buts en dix matchs.  Mia Martell de Belfast a été nommée comme deuxième étoile en défense.  Elle a marqué deux buts en six matchs, tout en assurant une solide défense, et a aussi remporté le prix de la patineuse la plus rapide lors de la compétition d’habiletés. 

Dans les championnats précédents, l’Î.-P.-É. n’était jamais parvenue à dépasser la 11e place.  Pour expliquer la victoire de l’argent cette année, la capitaine croit qu’il y a également une question de confiance en soi.  «Je crois qu’on a réalisé qu’on était aussi bonnes que les autres équipes», résume Andréa Caron. 

L’équipe Wave moins de 19 ans a pour sa part terminé 10e sur un total de 18 équipes.  Elle a remporté deux de ses trois matchs dans la ronde de consolation, pour terminer avec un total de quatre victoires et sept défaites dans le tournoi de six jours, qui avait lieu du 8 au 13 avril à Summerside et Charlottetown.


L’équipe Wave moins de 16 ans s’est rendue en finale, où elle a été défaite 5-1 par l’équipe Core de Calgary.  (Photo : Gracieuseté)

L'Île-du-Prince-Édouard en images