Le 28 mai 2014

Lori MacAdam, coordonnatrice des services de bibliothèques en français, Jennifer Robichaud, coordonnatrice de la logistique locale pour le Salon du livre, et Anne Godin, coordonnatrice du Salon du livre de l’Île-du-Prince-Édouard.  Un total de plus de 3000 jeunes visiteront le Salon dans le cadre des visites scolaires et plus de 4 450 jeunes rencontreront des auteurs dans le cadre de 53 animations, dans les écoles et au Salon.

Le tout premier salon du livre de l’Île-du-Prince-Édouard, du 5 au 7 juin, pour la portion ouverte au grand public, accueillera environ 20 auteurs du Québec, de l’Acadie et des Îles-de-la-Madeleine.  

La coordonnatrice de cette première édition, Anne Godin, était à l’Île-du-Prince-Édouard la semaine dernière pour régler les derniers détails de la programmation par ailleurs, très ambitieuse.  

«Nous avons vraiment pensé à tous les publics, autant aux écoles françaises et d’immersion, aux parents, aux amateurs de bonne lecture et même aux amateurs de cuisine», souligne la coordonnatrice.  

Même si les dates officielles du Salon sont du 5 au 7 juin, dès le 2 juin, des auteurs vont circuler dans les écoles pour y rencontrer les élèves.  De plus, de nombreux groupes d’immersion et des écoles françaises vont venir au salon durant les journées du jeudi et du vendredi.  

«Nous avons mis tout en œuvre pour exposer le plus grand nombre de jeunes possible aux auteurs et aux livres francophones, même si nous avions, à l’évidence, des contraintes de temps et de budget.  Mais je pense que nous avons réussi», dit Mme Godin.  

Parmi les auteurs et les personnages qui risquent d’être les plus populaires durant le salon, mentionnons Géronimo Stilton, qui sera là en chair et en os, ainsi que la jeune fée Fééli Tout.  Tous deux feront de nombreuses animations, autant dans les écoles que sur le site même du Salon.  

Le salon ouvrira le jeudi soir et lors de la soirée, un hommage sera rendu à l’auteur insulaire Melvin Gallant, qui a entre autres créé la série Ti-Jean/Tite-Jeanne.  

Le vendredi, le salon sera ouvert toute la journée au public et à la clientèle scolaire.  En soirée, deux auteures de renom, Dominique Demers (de 18 h à 18 h 50) et Marie Laberge (de 19 h à 19 h 50), se prêteront à de longues entrevues par des intervieweurs et amateurs de lecture, Diane Bernier-Ouellette et Georges Arsenault.  «Nous installerons des tables et des chaises et les gens pourront se prendre un café pour écouter les entretiens.  Ce sera une belle expérience, je crois», dit la coordonnatrice du Salon du livre.  

Tout de suite après ces deux conférences, l’accent sera mis sur le vin, et la littérature sur le vin, pour un maximum de 40 personnes qui auront acheté un billet.  Le sommelier Jean-Sébastien Morin animera une soirée de dégustation de vins en s’inspirant des livres sur le vin, dont certains seront en vente au salon.  

Grande librairie

«Nous ne pouvons évidemment pas promettre que le livre que vous cherchez sera là, mais les gens qui viendront au salon auront un choix de livres comparable à celui d’une grande librairie.  Nous allons avoir 18 kiosques, plusieurs maisons d’édition, et ce sera vraiment agréable de se promener parmi les livres et de magasiner.  En plus, les gens pourront faire signer leurs achats par les auteurs, le cas échéant, et cela ne se trouve pas en librairie», dit Anne Godin.  

Présence de Radio-Canada

Radio-Canada Acadie sera très présente durant tout le salon.  Premièrement, le vendredi matin, Le Réveil sera diffusé en direct du Centre Belle-Alliance et le petit déjeuner sera offert jusqu’à 9 heures.  Le lendemain matin, l’émission de fin de semaine Tout un samedi, signée Anne Godin (l’autre Anne Godin), sera diffusée en direct du Salon, de 7 heures à 11 heures.  

«Anne Godin va dans tous les salons du livre.  C’est une grande lectrice.  Lorsqu’elle va dans les salons, elle arrive quelques jours à l’avance, elle fait son repérage, choisit ses intervenants et elle construit son émission au fur et à mesure.  Son émission de ce samedi portera sur le Salon du livre, mais aussi sur le 150e anniversaire de la Conférence de Charlottetown», précise la coordonnatrice du Salon.  

Volet concours

En prévision du Salon du livre, un concours a été lancé pour permettre à 25 enfants de venir passer une nuit à la bibliothèque.  «Nous avons invité les jeunes à participer en nous envoyant une question qu’ils aimeraient poser à Dominique Demers.  Nous allons piper 25 noms et durant leur nuit à la bibliothèque, l’auteure ira répondre à leurs questions des jeunes.  Je pense que ce sera une expérience marquante pour ces jeunes lecteurs», dit Mme Godin.  

Activité de cuisine pour les aînés et le grand public

L’une des auteures qui viendront au salon s’appelle Jacqueline Lagacé.  Elle a écrit un livre où elle raconte comment elle a vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation.  Jacqueline Lagacé participera à une journée destinée aux Francophones de l’âge d’Or, le vendredi, et le lendemain, de 12 à 13 h 30, elle sera en vedette dans une causerie animée par Josée Alain, elle-même adepte de la méthode Lagacé, où on présentera entre autres des mets à déguster et bons pour la santé.  

Ceci n’est qu’un petit aperçu de la programmation 5 étoiles qui sera offerte au premier Salon du livre de l’Île-du-Prince-Édouard.

Éducation

L’opposition officielle demande l’interdiction des téléphones portables dans les salles de classe

15 juillet 2024

À l'approche du mois de septembre, il est temps pour le gouvernement d'interdire l'utilisation des téléphones cellulaires pendant les heures de classe, a déclaré le chef de l'opposition libérale, Hal Perry.  « Parents, enseignants, nous voulons tous que les enfants apprennent pendant les heures de classe. Il est désormais évident que les téléphones portables pendant les cours constituent une énorme distraction. Il serait désormais grand temps d’interdire l’utilisation du téléphone portable pendant les heures de cours.»

Les gouvernements du Canada et de la Nation Mi’kmaq créent Pituamkek
Actualité

Les gouvernements du Canada et de la Nation Mi’kmaq créent Pituamkek

10 juillet 2024 Jacinthe Laforest / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne - ATL

Le gouvernement de la Nation Mi’kmaq de l’Île-du-Prince-Édouard (Mi’kmawey Kapmnt Ta’n Nikana’tu’tij Epekwitnewaq Mi’kmaw-Saqmaq) et le gouvernement du Canada ont conclu une entente pour établir une nouvelle réserve de parc national sur la rive nord-ouest d’Epekwitk (Île-du-Prince-Édouard), réserve qui deviendra le 48e parc national au Canada. 

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Actualités

Les gouvernements du Canada et de la Nation Mi’kmaq créent Pituamkek
Actualité

Les gouvernements du Canada et de la Nation Mi’kmaq créent Pituamkek

10 juillet 2024 Jacinthe Laforest / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne - ATL

Le gouvernement de la Nation Mi’kmaq de l’Île-du-Prince-Édouard (Mi’kmawey Kapmnt Ta’n Nikana’tu’tij Epekwitnewaq Mi’kmaw-Saqmaq) et le gouvernement du Canada ont conclu une entente pour établir une nouvelle réserve de parc national sur la rive nord-ouest d’Epekwitk (Île-du-Prince-Édouard), réserve qui deviendra le 48e parc national au Canada. 

En route vers le Congrès mondial acadien : Il est encore possible de trouver de l’hébergement
Actualité

En route vers le Congrès mondial acadien : Il est encore possible de trouver de l’hébergement

27 juin 2024Claire Lanteigne / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne - Atl

 

Plusieurs personnes et des groupes ont réservé leurs chambres il y a plus de deux ans pour le Congrès mondial acadien 2024 (CMA 2024) dans les régions de Clare et d’Argyle. Cependant, à un peu plus d’un mois avant l’événement, il y en a encore plusieurs qui cherchent des endroits où loger en août prochain.

Communauté

En route vers le Congrès mondial acadien 2024  : Il est toujours temps de s’inscrire à certaines conférences
Communauté

En route vers le Congrès mondial acadien 2024  : Il est toujours temps de s’inscrire à certaines conférences

9 juillet 2024 Claire Lanteigne / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne - ATL

Si des conférences ou des sommets affichent complet, il y a encore des possibilités de s’inscrire à certaines conférences du Congrès mondial acadien 2024.  

Venez apprendre comment «Bien vieillir en Acadie» lors de la conférence des aînés de Suzanne Dupuis-Blanchard. L’événement aura lieu le 12 août 2024, de 9 h à midi à l’Université Sainte-Anne, à Pointe-de-l’Église. Les participants sont invités à partir de 8 h pour café et collations. 

En route vers le Congrès mondial acadien 2024 : Cinquante familles se rencontreront lors de 39 réunions de familles
Communauté

En route vers le Congrès mondial acadien 2024 : Cinquante familles se rencontreront lors de 39 réunions de familles

5 juillet 2024 Claire Lanteigne / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne - ATL

Depuis le premier Congrès mondial acadien en 1994 dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, les réunions de famille font partie intégrante des CMA. Les réunions familiales sont donc une composante incontournable du CMA 2024. Plus de 50 familles participeront à 39 réunions qui auront lieu à divers endroits du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, du 10 au 18 août.

Publi-reportage

Culture

La petite robe rouge : un miroir, une fenêtre et une porte 
Culture

La petite robe rouge : un miroir, une fenêtre et une porte 

11 juin 2024Jacinthe Laforest

Annoncé depuis quelque temps déjà, le lancement de l’album La petite robe rouge, de Julie Gagnon et de Julie Pellissier-Lush, a eu lieu comme prévu dans le cadre du Salon du livre de l’ÎPÉ, le vendredi 31 mai.  Le livre a été accueilli avec beaucoup de respect et de reconnaissance pour l’important message qu’il contient.  

Littérature en Acadie : «Les livres doivent être plus connectés à nos réalités»
Culture

Littérature en Acadie : «Les livres doivent être plus connectés à nos réalités»

7 juin 2024Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

La littérature acadienne suscite de plus en plus d’intérêt et s’exporte de mieux en mieux. Mais les éditeurs ont parfois du mal à trouver de nouveaux auteurs. Donner le goût de l’écriture et de la lecture aux jeunes et aux moins jeunes est loin d’être évident en situation minoritaire. Les autrices et éditrices interrogées insistent sur le rôle de l’école et des parents. 

Éducation

Éducation

L’opposition officielle demande l’interdiction des téléphones portables dans les salles de classe

15 juillet 2024

À l'approche du mois de septembre, il est temps pour le gouvernement d'interdire l'utilisation des téléphones cellulaires pendant les heures de classe, a déclaré le chef de l'opposition libérale, Hal Perry.  « Parents, enseignants, nous voulons tous que les enfants apprennent pendant les heures de classe. Il est désormais évident que les téléphones portables pendant les cours constituent une énorme distraction. Il serait désormais grand temps d’interdire l’utilisation du téléphone portable pendant les heures de cours.»

Patrimoine

La Monnaie royale canadienne célèbre Lucy Maud Montgomery
Patrimoine

La Monnaie royale canadienne célèbre Lucy Maud Montgomery

5 juillet 2024Jacinthe Laforest / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne - ATL

Lucy Maud Montgomery n’est pas seulement la première écrivaine de l’Île-du-Prince-Édouard à figurer sur une pièce de monnaie.  Elle est également la toute première écrivaine canadienne à avoir cet honneur, ce qui est une grande source de fierté pour ses nombreux admirateurs et admiratrices du monde entier.  Le dévoilement a eu lieu le mercredi 26 juin sur le terrain du Lieu historique national Green Gables.

Clément Gallant, récipiendaire de La Petite Nyctale 2024
Patrimoine

Clément Gallant, récipiendaire de La Petite Nyctale 2024

16 juin 2024Jacinthe Laforest

Clément Gallant, maintenant de Rustico, est le récipiendaire 2024 du prix La Petite Nyctale, décerné par l’Association du Musée acadien de l’Île-du-Prince-Édouard.  Clément Gallant a grandi dans une famille de 14 enfants, à Oyster Bed Bridge puis à Souris.  Jeune homme, il a obtenu une bourse d’études de la Société Saint-Thomas-d’Aquin (SAF’Île) pour aller faire des études en français à l’extérieur de la province.  Il est revenu à l’Île-du-Prince-Édouard pour poursuivre ses études en sciences et en enseignement, un domaine où il a fait carrière.  Il a aussi été entraîneur sportif, a œuvré dans le secteur funéraire et la charpenterie.  Malgré ces nombreux talents, c’est surtout pour son travail de recherche sur son village natal d’Oyster Bed Bridge, sur sa famille et à présent, sur la paroisse de Rustico qui lui a valu de recevoir La Petite Nyctale.  

Société

Un projet par et pour les jeunes pour prévenir la violence
Société

Un projet par et pour les jeunes pour prévenir la violence

4 juillet 2024Marine Ernoult / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

En partenariat avec le Centre d’orientation pour la prévention des agressions, Actions Femmes Île-du-Prince-Édouard a lancé un projet inédit à l’École François-Buote de Charlottetown. À partir de septembre, trois étudiantes de 11e et 12e années parleront de consentement, d’abus et d’intimidation aux élèves de 7e et 8e années. L’objectif est de prévenir les agressions et d’outiller les enfants à gérer les situations de violence. 

Un nouveau test de français pour les candidats à l’immigration?
Société

Un nouveau test de français pour les candidats à l’immigration?

3 juillet 2024 Marine Ernoult / Francopresse

Pour obtenir leur résidence permanente ou leur citoyenneté, les personnes immigrantes doivent passer le Test d’évaluation du Français Canada. Jugé trop cher, trop dur et inadapté à la culture canadienne, cet examen est régulièrement critiqué. À Ottawa, un comité parlementaire recommande la création d’un nouveau test.

Santé