Éducation
30 juin 2021 Par Jacinthe Laforest
Ghislain Bernard, directeur de l’École Pierre-Chiasson présente la Médaille de bronze du gouverneur général du Canada à Jake Buote.

Jake Buote et Morgan Hustler ont tous deux reçu leur diplôme d’études secondaires de l’École Pierre-Chiasson, le mardi 22 juin, en présence d’un nombre «réglementaire» de parents et d’amis, regroupés par cohortes familiales.  La soirée a été émouvante avec des pointes d’humour et de leçons de vie.  

«Ne changez pas.  Restez toujours aussi créatifs pour trouver des solutions aux problèmes que vous rencontrerez.»  C’est avec ces termes que Ghislain Bernard, directeur de l’École Pierre-Chiasson, et enseignant des deux jeunes hommes pour certains cours, a souligné leurs qualités.  «Vous avez des intérêts communs, mais vous avez une façon complètement différente pour trouver des solutions.  Si on vous donne une heure pour trouver une solution, Morgan va essayer différentes méthodes jusqu’à ce qu’il réussisse.  Jake de son côté, va tout étudier dans sa tête, faire des plans et quand il agira, il aura la solution.  Ne changez pas cela.  Il y a de la place pour toutes les approches pour trouver des solutions», a insisté le directeur.  

De la part du conférencier choisi spécialement pour eux, un homme qui travaille fort, Andy Doucette est venu dire à ces deux jeunes hommes qu’il faut apprendre continuellement, de petites choses, de grandes choses, peu importe.  

«Lorsque moi j’avais votre âge, je ne savais pas quoi faire.  Mes amis allaient un peu partout aux études et moi, je ne savais pas ce qui m’intéressait.  Puis, un parent qui habite à Moncton m’a invité à aller passer quelques mois chez eux pour essayer différents emplois.  J’ai fait de la livraison pendant quelques semaines.  Je chargeais et je déchargeais de lourdes boites.  Je ne me voyais pas faire ça toute ma vie.  Puis, j’ai travaillé dans un centre d’appel.  C’était un bon emploi, mais je ne pouvais m’imaginer parler continuellement au téléphone toute ma vie.  Et puis, mon oncle m’a demandé si cela m’intéresserait de travailler avec lui en électricité.  Cela ne m’a pas pris longtemps pour accepter.  Je suis revenu à l’Île et je suis devenu apprenti.  Pendant quatre ans, j’apprenais en travaillant et l’hiver, je suivais  des cours théoriques au Holland College.  À la fin, j’ai eu mon sceau rouge.  Je n’ai jamais arrêté d’apprendre.  J’ai commencé dans une compagnie à Charlottetown et là j’ai vu que l’Institut de l’énergie éolienne du Canada à North Cape cherchait un électricien pour travailler dans les éoliennes.  J’ai eu l’emploi.  J’ai appris, j’ai étudié pour obtenir deux autres sceaux rouges et maintenant, je fais partie de l’équipe de recherche à part entière.  Et je continue d’apprendre», a dit Andy Doucette.

Parmi les prix et les bourses présentés lors de la cérémonie, mentionnons que Jake Buote a remporté la médaille de bronze du gouverneur général du Canada.  Comme Jake sera sur le marché du travail durant la prochaine année, la plupart des bourses sont allées à Morgan Hustler, qui s’en va étudier au Collège de la garde côtière du Canada. 

Jake Buote a livré le discours d’adieu, en revenant sur les événements des dernières années : son voyage de pêche à la morue en Islande, ses cours d’éducation coopérative, et sa fierté de graduer de l’École Pierre-Chiasson et d’être bilingue.  «J’ai toujours été fier de dire que je venais à l’École Pierre-Chiasson», a-t-il assuré dans son message.  

La cérémonie de remise des diplômes a été précédée d’un banquet aux homards. 

La bourse Reg Pendergast a été remise à Morgan Hustler par Monique Pendergast-Doucette.

Le conférencier à la remise des diplômes de l’École Pierre-Chiasson était Andy Doucette.  (Photos : J.L.)

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Éducation