FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 25 février 2021

- Jacinthe Laforest

 

 

Le lundi 22 février, les élèves du secondaire de l’École-sur-Mer ont pris possession de leur nouvelle maison scolaire.  Le déménagement s’est fait sur quelques jours.  Le vendredi 19 février, les enseignants terminaient l’installation de leur classe.  C’est à cette occasion que La Voix acadienne est allée parler avec quelques-uns d’entre eux.Wendy Gallant, enseignante de mathématiques, rayonne dans sa classe où la lumière entre à flots par les grandes fenêtres.  «J’ai presque fini mon installation.  C’est très beau.  Je suis très contente», dit-elle, en mettant la dernière main à son décor pédagogique.  

 

Dans une autre salle, Justine Arsenault, enseignante d’anglais et de technologie, était tout sourire.  «Regardez, mes pupitres sont faits spécialement pour qu’on puisse écrire dessus.  Pour le travail d’équipe, pour illustrer des concepts, pour prendre des notes, ça sera très apprécié des élèves, je pense, et très pratique pour moi».

 

Débordant d’enthousiasme, la voici qui ouvre l’armoire où sont entreposées les composantes pour l’enseignement des technologies incluant des éléments de robotique.  «Des élèves sont venus m’aider jeudi après-midi à déballer les boîtes et à tout placer.  Pour eux, c’était presque Noël», dit l’enseignante qui dispose dans sa classe d’un magnifique tableau interactif.  

 

La directrice de l’École-sur-Mer, Karen LeBlanc, mettait, elle aussi, l’épaule à la roue, en aidant son personnel à
installer les tabourets dans le laboratoire de sciences.  Déjà, les tables sur roues ont montré leur utilité, alors qu’on cherchait la meilleure façon  de configurer la classe. Les seuls locaux qui ne sont pas encore prêts à recevoir les élèves sont ceux destinés à l’enseignement des métiers.

 

L'Île-du-Prince-Édouard en images