FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 18 septembre 2019

- Par Jacinthe Laforest

Les six écoles de langue française de l’Île-du-Prince-Édouard prévoient une année 2019 remplie de nouveautés tout en garantissant aux élèves une continuité rassurante.  Chaque année, plus ou moins tôt en septembre, les écoles invitent les parents à une soirée porte ouverte.  À l’École La-Belle-Cloche et à l’École Pierre-Chiasson, cette soirée a eu lieu le jeudi 12 septembre.  À l’École François-Buote, elle a eu lieu le 17 septembre. À l’École Évangéline, la soirée porte ouverte a lieu ce mercredi 18 septembre.

La soirée va commencer à 18 h pour les élèves de 1re à 6e année.  À 18 h 30, tous les parents, de la 1re à la 12e année, seront dans la même salle pour entendre les informations qui concernent tout le monde.  De 19 h à 19 h 30, ce sera autour des parents d’élèves de la 7e à la 9e année de rencontrer les enseignants de leurs enfants dans leurs classes.  «Nous essayons de faire en sorte que les parents n’aient pas besoin de rester très longtemps.  Et nous avons trouvé que cette formule fonctionne bien.  Pour ce qui est de la maternelle, des réunions ont eu lieu plus tôt en août», a indiqué la directrice de l’école, Paulette LeBlanc.  À l’École-sur-Mer, la soirée porte ouverte pour le personnel et les parents aura lieu le 25 septembre.  À l’école Saint-Augustin, la soirée porte ouverte aura lieu le jeudi 19 septembre. 

 

Ces soirées sont utiles pour permettre aux parents de se familiariser avec l’environnement dans lequel leurs enfants évoluent chaque jour de la semaine et, à l’évidence, rencontrer les enseignants. 

 

On en profite pour parler des nouveautés et pour expliquer aux parents ce qu’ils doivent savoir sur le fonctionnement de l’école, notamment sur les allergies, bien que, arrivés à la mi-septembre, la plupart des parents soient déjà au courant. 

 

À l’École La-Belle-Cloche, AUCUN des 102 élèves n’a d’allergies, du moins en ce début d’année.  À l’École Saint-Augustin au contraire, pour la première fois depuis plusieurs années, les noix et arachides sont bannies des boîtes à lunch.  À l’École Évangéline, les arachides, les noix, les kiwis, les cantaloups et les fruits de mer sont à éviter.  «On préfère que ces produits soient exclus des boîtes à dîner et des collations, pour éviter les accidents», dit Paulette LeBlanc.   

 

À l’École François-Buote, la direction a informé les parents qu’ils ne pouvaient plus apporter de collation pour la classe de leur enfant, pour souligner un anniversaire ou simplement pour être gentils.  Donc, pas de pâtisseries, collations faites à la maison ou achetées, plateaux de fruits/légumes, etc. dans l’école du moins cette année.  À l’École Pierre-Chiasson à DeBlois, la politique des arachides est en vigueur, ainsi qu’à l’École-sur-Mer.  Ces politiques d’interdictions s’appliquent aussi au Centre acadien de Prince-Ouest, affilié à ÉPC, et au Centre Belle-Alliance, affilié à l’ÉSM. 

 

Comités de parents au travail

 

À l’École François-Buote, la présidente du comité de parents, Christine Dunphy, n’a pas attendu longtemps pour communiquer avec les parents dès la rentrée.  «Nous avons une école fantastique avec un personnel et une équipe formidable», dit Christine Dunphy.

 

Le Comité est formé d’un groupe de parents dédiés qui se rencontre une fois par mois pour discuter de différents enjeux, pour organiser des activités et des collectes de fonds, pour appuyer le personnel de l’école et pour représenter les parents et les élèves de l’ÉFB.  La direction de l’école ainsi que les commissaires (Émile Gallant et Greg Urier) de La Commission scolaire de langue française (CSLF) sont aussi présents aux réunions.  La première réunion de l’année aura lieu le 27 septembre.  Deux postes sont à combler à l’exécutif.  De plus, le comité de parents est responsable du programme des petits déjeuners à l’école, et a un sérieux besoin de bénévoles supplémentaires : communiquer avec Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour en savoir plus. 

 

À l’École La-Belle-Cloche, la première réunion du comité de parents aura lieu le 30 septembre à 18 h 30.  Un service de garde est disponible et des postes sont disponibles à l’exécutif.  Dans d’autres écoles, les dates des premières réunions des comités de parents sont encore à déterminer. 

 

Communication avec les parents et la communauté

 

Chaque école met au point divers mécanismes pour communiquer avec ses parents et pour tenir l’ensemble de la communauté francophone au courant de ses belles initiatives. 

 

À La Voix acadienne, nous nous faisons un plaisir de relayer des informations que nous estimons être d’intérêt public.  Également, nous aimons nous rendre dans les écoles pour voir les élèves et les enseignants en action.  Certaines initiatives, scolaires au départ, peuvent inspirer un plus grand nombre. 

 

Nous sommes reconnaissants aux enseignants, parents et écoles qui font l’effort de mettre La Voix acadienne sur leur liste d’envoi, comme l’École Évangéline, qui faisait circuler un mémo très complet aux parents, envoyé à la maison par un enfant de la famille.  Cette année cependant, la direction de l’école a opté pour un autre modèle. 

 

«Cette année, vu qu’on a des changements dans le personnel, nous essayons quelque chose de différent.  Plutôt que d’envoyer un mémo pour une ou deux semaines à l’avance, nous allons créer des événements sur Facebook.  Nous espérons que les parents vont se sentir informés aussi bien qu’auparavant.  La seule fois où on va envoyer du papier à la maison sera lorsqu’on prévoit des sorties et qu’il y a des permissions à signer.  En même temps, ça va économiser du papier», dit Paulette LeBlanc. 

 

Notons que le Carrefour de l’Isle-Saint-Jean prépare son Festival de la rentrée sur trois jours du 20 au 22 septembre en collaboration avec l’École François-Buote. 

L'Île-du-Prince-Édouard en images