Exemple

Evermoore Brewing Co. de Summerside

Le 10 mai 2020

- Par Stéphane Bouchard 

 

La micro-brasserie «Evermoore Brewing Co.» est située sur la rue Water où se trouvait l’ancienne gare ferroviaire de Summerside.

 

Le bâtiment historique a logé la bibliothèque pendant plusieurs années avant d’être rénové par Alex Clark, propriétaire de la brasserie et du restaurant «Open Eats» de Summerside.

 

Depuis le 4 juillet 2018, l’ancienne gare est devenue la première brasserie à Summerside. 

 

L’édifice est selon moi le plus bel endroit à visiter dans la ville.  Jetez un coup d’œil du côté des cuves, chaudrons, c’est vraiment impressionnant.

 

L’intérieur est spacieux, avec un concept invitant et ouvert.  On peut admirer la charpente en bois, ce magnifique squelette de l’ancienne gare.  Si vous n’êtes pas amateur de bière, les deux chefs vous offrent un menu varié.  Je vous invite à aller visiter le site evermoorebrewing.ca pour voir une multitude de photos ainsi que de l’information pertinente au sujet des produits offerts.

 

La pandémie présente a forcé le propriétaire, Alex Clark, à réinventer la façon de faire les choses.  L’équipe offre maintenant la possibilité de placer des commandes en ligne et un service de livraison pour la bière.

 

Il est aussi possible d’aller acheter des canettes de 475 ml et de grosses bouteilles de 64 oz, growlers, sans réservation entre midi et 20 h du mardi au samedi. 

 

Si vous êtes chanceux comme moi, vous serez servi par le maître brasseur originaire de Kensington, Jordan Snively.  Le jeune homme brasse chez «Evermoore Brewing Co.» depuis 2019.

 

Avant de brasser ici, Jordan a perfectionné son art dans deux brasseries au Nouveau-Brunswick.  La Pump House et La Picaroons. 

 

Cette semaine, Alex et Jordan nous offrent deux nouveaux produits pour un total de sept bières bien différentes l’une de l’autre.

 

• Irish Cream Ale : Une délicieuse bière prête depuis le samedi 25 avril. 

 

• CAST AWAY : Une IPA cuvée no 6 qui évolue en saveur à chaque brassée.

 

• SUMMERSIDE LIGHT : Une ale légère, nommée de cette façon en l’honneur de nos phares nautiques.

 

• bJIBE-HO! : Une lager bohémienne qui est loin d’être une lager traditionnelle.

 

• PORT TACK : Une Porter dont le nom désigne une direction dans la nautique.

 

• BATTEN BROWN : Une Ale brune traditionnelle avec un jeu de mots dans le nom.

 

• BLACK-SPOT : Une IPA double et noire.  Son nom fait référence au point noir sur les mains des pirates. 

 

EVERMOORE vient du nom du bateau de la famille Clark.  Les deux «’oo»’ dans Evermoore dérivent de la phrase anglophone «to moor a boat».

 

Irish Cream Ale

 

 

Arôme chocolaté, brillance rougeâtre, faibles bulles à l’œil, parfaite en bouche, mousse quasi inexistante, saveur sucrée sans amertume et sensation crémeuse.

 

Cette nouvelle création de Jordan Snively est exceptionnellement unique en son genre. 

 

Contrairement au Cream Ale, cette Irish est de couleur rouge au lieu de dorée. 

 

Les Cream Ale sont reconnues pour leur goût de malt plus crémeux.  La recette de Jordan ne fait aucune exception.  Elle est douce, légèrement sucrée avec un arôme de cacao immédiat en bouche.

 

En versant la bière, j’ai remarqué que celle-ci n’était pas pétillante.  Les petites bulles qui montent régulièrement à la surface des bières populaires étaient quasi absentes et n’ont pas formé de mousse sur la bière.

 

Par contre dès la première gorgée, j’ai distingué le «fizz» comme on le nomme en anglais.

 

J’ai discuté de ceci avec Jordan et il m’a expliqué qu’il utilise dans la recette des feuilles de menthe fraîche.  L’huile (le gras) qui provient des feuilles de menthe empêche la formation de bulles sur la tête de la bière.

 

Jordan ma aussi expliqué que son but ultime avec cette «Cream Ale» était de brasser une bière qui nous rappelle le goût d’un café à la crème irlandaise ou d’un dessert.

 

Laissez-moi vous dire qu’il a créé un chef-d’œuvre, une bière parfaite pour une petite soirée tranquille.  J’ai descendu l’aiguille sur un disque de Tony Bennett et Bill Evans.  Le jazz planait en harmonie avec le crépitement d’un feu de foyer.  Une soirée presque parfaite, le seul problème, j’avais juste une canette.

 

Bohemien Style Lager - Jibe-Ho!

 

 

Arôme fruité, brillance opaque blanche, bulles et mousse invisibles, saveur sucrée avec une douce amertume et sensation de fraicheur en bouche.

 

Jibe-Ho! veut dire, contre le vent dans le langage nautique. 

 

En versant cette lager dans un verre, j’ai remarqué que celle-ci avait une belle robe blanche et opaque comme une «white beer». 

 

Encore une fois cette bière avait un faible taux de pétillant.

 

Par contre, contrairement à la «Irish Cream Ale», je m’ennuyais des bulles de gaz carbonique.  J’aurais aimé que ça pétille un peu dans la bouche.  Le goût était délicieux, j’avais presque l’impression de boire un jus de fruits.

 

J’ai juste eu le temps de finir la face A du disque de Yussef Kamaal que la bière était chose du passé.  Au rythme de l’album Black Focus, j’avais une canette vide dans la main et j’ai réalisé que cette bière avait un tôt de 6,2 % d’alcool.  Il faut faire attention, elle se boit bien malgré tout.

 

La prochaine fois que je vais essayer la «Jibe-Ho!», je la prendrai plus froide, avec un quartier d’orange et un mini mélange de boisson gazeuse blanche ou claire, juste pour le plaisir d’essayer.

 

En ce temps de la Covid-19, il est intéressant d’être créatif même en dégustant une bonne bière d’ici.

Communiqué

COVID-19 à l’Î.-P.-É. : trois nouveaux cas le 19 avril et mesures plus rigoureuses concernant les déplacements

20 avril 2021

Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef, a confirmé la présence de trois nouveaux cas de COVID-19 dans la province et la mise en place de mesures additionnelles concernant les frontières pour limiter la transmission du virus à l’Île-du-Prince-Éddouard.

L’un des cas est un individu dans la trentaine qui est venu à l’Île-du-Prince-Édouard depuis l’extérieur du Canada atlantique et est un contact rapproché d’un cas annoncé précédemment. Cette personne est en auto-isolement depuis son arrivée dans la province et la Santé publique fait des suivis avec elle chaque jour.

Communiqué

Réouverture de la bulle Atlantique retardée

14 avril 2021

La protection de la santé des Canadiens de l’Atlantique demeure la priorité absolue des premiers ministres de la région atlantique.  Le premier ministre Blaine Higgs du Nouveau-Brunswick a présidé une téléconférence du Conseil des premiers ministres de l’Atlantique avec le premier ministre Iain Rankin de la Nouvelle-Écosse, le premier ministre Dennis King de l’Île-du-Prince-Édouard et le premier ministre Andrew Furey de Terre-Neuve-et-Labrador. Ils ont fait le point sur l’état de la pandémie de COVID-19 dans la région et ont examiné ce qu’il faut faire pour aller de l’avant avec la réduction des restrictions de voyage dans l’Atlantique.

«Ce que j’avais appris au Holland College était très en avance»
Actualité

«Ce que j’avais appris au Holland College était très en avance»

10 avril 2021Propos recueillis par Marine Ernoult

Normand Bernard, très attaché à ses origines acadiennes de l’Île-du-Prince-Édouard, fait carrière dans l’industrie de la mode à Montréal depuis près de 30 ans. Il doit beaucoup au Collège Holland pour ses succès. Le créateur de mode revient sur sa vie et nous donne son sentiment sur l’avenir du secteur.

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Actualités

«Ce que j’avais appris au Holland College était très en avance»
Actualité

«Ce que j’avais appris au Holland College était très en avance»

10 avril 2021Propos recueillis par Marine Ernoult

Normand Bernard, très attaché à ses origines acadiennes de l’Île-du-Prince-Édouard, fait carrière dans l’industrie de la mode à Montréal depuis près de 30 ans. Il doit beaucoup au Collège Holland pour ses succès. Le créateur de mode revient sur sa vie et nous donne son sentiment sur l’avenir du secteur.

Communauté

40 ans à la Caisse populaire Évangéline
Communauté

40 ans à la Caisse populaire Évangéline

09 avril 2021Jacinthe Laforest

Le 30 mars dernier, Gisèle Gallant a franchi le cap des 40 ans comme employée pour la Caisse populaire Évangéline. En 40 ans, elle a vu passer beaucoup de monde, et a vécu de nombreux changements.

Le Village musical acadien revient sur une année difficile en AGA
Communauté

Le Village musical acadien revient sur une année difficile en AGA

08 avril 2021Jacinthe Laforest

Le Village musical acadien à Abram-Village a tenu son assemblée générale annuelle le mercredi 31 mars, pour son exercice financier qui a pris fin avec l’année civique 2020, le 31 décembre. C’était l’occasion de revenir sur une année difficile, mais pas désas-treuse, du moins pour ce qui est de l’aspect purement financier.

Culture

L’exposition du CMA d’Abram-Village sera montrée en France du 1er au 16 août prochain
Culture

L’exposition du CMA d’Abram-Village sera montrée en France du 1er au 16 août prochain

01 avril 2021Jacinthe Laforest

Le jeudi 25 mars, Théo Thériault revient de Summerside avec une centaine d’exemplaires d’un petit livre réunissant les photos de chacune des peintures réalisées par les artistes de la coopérative d’artistes La Palette, en prévision du CMA 2019. Ce petit livre, à la préparation duquel il a consacré plusieurs semaines, n’est qu’une pièce dans un projet plus grand, qui inclut une exposition des œuvres lors de la Semaine acadienne 2021 à Courseulle-sur-Mer.

Une passion tardive n’est pas moins passionnante
Culture

Une passion tardive n’est pas moins passionnante

19 mars 2021Jacinthe Laforest

«C’est une drôle d’histoire. Je visitais ma voisine, Irène Cormier, qui est une grande tisserande, et je me suis adonnée à lui dire que j’aimerais apprendre le métier pour mon projet de retraite. C’était à la fin de l’année 2016. Alors, elle m’a dit que son mari, Jean, n’utilisait plus son métier, mais qu’il ne voulait pas qu’il soit mis dans une grange, quelque part. Avec mon mari Ernest, on a étudié ça, on a examiné la place qu’on avait et on s’est dit que ça pourrait aller. On a déménagé son gros métier, et j’ai appris avec Irène, que j’appelle Madame Professeure».

Éducation

Recrutement et rétention des enseignants de français : Malgré l’urgence, trouver des solutions durables prendra du temps
Éducation

Recrutement et rétention des enseignants de français : Malgré l’urgence, trouver des solutions durables prendra du temps

13 mars 2021Jacinthe Laforest

En mai 2019, le gouvernement du Canada a dévoilé sa Stratégie de recrutement et de rétention des enseignants de français dans tout le Canada, afin de répondre à une pénurie persistante des ressources humaines dans ce secteur. Presque deux ans plus tard, le 3 mars dernier, la ministre des Langues officielles, Mélanie Joly, a confirmé qu’un financement totalisant 46,5 millions de dollars avait été accordé à 76 projets qui, à plus ou moins long terme, devraient améliorer la situation.

Patrimoine

Jeu-questionnaire sur l’Acadie de l’Î.-P.-É
Patrimoine

Jeu-questionnaire sur l’Acadie de l’Î.-P.-É

02 février 2021

Le Comité historique Sœur-Antoinette-DesRoches lance son populaire jeu-questionnaire annuel.  Ce jeu-questionnaire, qui porte sur des aspects de l’histoire et du patrimoine acadiens de l’Île-du-Prince-Édouard, comprend dix questions avec un choix de réponses.  Le Comité historique suggère que le jeu-questionnaire devienne une belle activité éducative de groupe dans une salle de classe, en famille, lors d’un souper d’amis ou encore dansle cadre d’une réunion. 

Anciennes traditions à Noël
Patrimoine

Anciennes traditions à Noël

23 décembre 2020

Le charbon, les patates et les oranges

Dans le temps, la liste des enfants sages et celle des p’tits pas fins existaient pour de vrai.  Donc, chaque Noël, des millions d’enfants attendaient anxieusement de savoir s’ils avaient été assez sages pour avoir une orange dans leur bas de Noël.  Sinon, ils avaient droit à une patate.  Et s’ils avaient vraiment été des sacripants, un morceau de charbon.  Aujourd’hui, tous les enfants ont des cadeaux, peu importe leur comportement.  Et si tu donnes une orange comme cadeau de Noël à ton fils ou ta fille, c’est garanti que tu vas avoir un enfant pas vraiment content.

Société

Randonnée d’hiver en VTT pour une bonne cause
Société

Randonnée d’hiver en VTT pour une bonne cause

23 mars 2021Jacinthe Laforest

Le Club des VTT de la région Évangéline a convié ses membres et tous les amateurs de VTT de la province à une dernière activité de la saison avant la fermeture des sentiers pour la fonte des neiges. Il s’agissait en même temps d’une activité de collecte de fonds pour la campagne «Ça va bien aller Tracy».

Vivre avec la maladie de Parkinson, une maladie injuste
Société

Vivre avec la maladie de Parkinson, une maladie injuste

12 mars 2021Jacinthe Laforest

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative qui s’attaque au corps. Ordinairement, nos mouvements sont régis par la dopamine, un produit chimique qui fait voyager les signaux entre les neurones du cerveau. Quand les cellules qui produisent la dopamine meurent, on voit apparaître les symptômes de la maladie de Parkinson. Chez Yvette Arsenault, ils sont apparus graduellement et ils n’ont cessé de progresser.