FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 11 février2021

- Jacinthe Laforest

Lora Mazur invite les gens à s’inscrire très rapidement aux activités du nouveau Festiv’Art.  (Photo et montage : J.L.) 

 

Pour apporter un peu de couleur dans cet hiver morne, et pour profiter aussi de la longue fin de semaine du congé de la famille, le 15 février, La Belle-Alliance a conçu un tout nouveau festival d’art, le FestivArt qui s’étendra du 12 au 20 février.

 

«C’est la première édition donc c’est appelé à grandir.  Le but est de célébrer l’art dans nos vies, de célébrer les artistes de l’Île et de les connaître mieux.  La programmation inclut plusieurs formes d’art et plusieurs types d’activités aussi, pour tous les âges», dit Lora Mazur, agente culturelle à La Belle-Alliance.

 

La première activité du Festiv’Art, le vendredi 12 février, est la seule activité payante au programme.  «C’est une activité de tissage sur cerceau animée par Julie Thiffeault et ce sera aussi une soirée de détente avec un verre de vin, du fromage et des grignotines.  C’est pour cela que nous demandons 5 $.  Toutes les autres activités sont gratuites», confirme Lora Mazur.

 

Le 15 février, journée fériée pour célébrer la vie à l’Île et la famille, les enfants et leurs familles sont conviés à un atelier de jonglage donné par Michael Bergeron, qui a fracassé le record mondial de cour-se jumelée à du jonglage récemment.  Les participants à l’atelier vont également fabriquer leurs propres basses de jonglage. 

 

Le jeudi 18 février, Lise Munger animera un atelier de peinture abstraite selon la technique du versage (pouring en anglais) appelée acrylique coulé sur le programme.  Lise Munger donne des ateliers de ce genre de temps à autre.  L’an dernier, son atelier prévu à Rustico pendant les RVF avait dû être annulé en raison de la pandémie. 

 

Le vendredi 19 février, la soirée Triviart se déroulera autour d’un jeu de questions et de réponses sur les arts en général.  «Pas besoin d’être des experts en histoire de l’art pour participer.  On aura toutes sortes de questions sur la télévision, le cinéma, la peinture, et il y aura des petits lots à gagner».

 

D’autres activités du Festiv’Art incluent des ateliers d’art plastique pour les enfants, animés par Julie Thiffeault et Lynn Gaudet, un atelier d’art à la cire d’abeille, animé par Angèle Arsenault et il y aura aussi une activité de lecture et de bricolage en ligne, animée par Nicole Sinnasse. 

 

L’affiche du Festiv’Art met en vedette une pieuvre.  «C’est pour montrer qu’il y a diverses formes d’art.  Je trouvais qu’une pieuvre tenant dans ses tentacules différents outils serait une bonne porte-parole», indique Lora Mazur. 

 

La programmation du Festiv’Art devrait déjà être sur la page Facebook de l’événement.  Les inscriptions sont obligatoires et si vous devez annuler pour quelque raison que ce soit, avisez les organisateurs.  Ils pourront attribuer vos places contingentées par la COVID.  Réservez à l’adresse courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 902-888-1681. 

L'Île-du-Prince-Édouard en images